Vers la Lumière…

L'amour, énergie de guérison

8 septembre 2012

Faire un mandala pour se centrer

Classé dans : Prendre soin de ses pensees — michkaelohim @ 7 h 05 min

(Article de 2008 réactualisé en 2012 d’où les commentaires anciens…)

Bonjour mes amis,

Il est profitable pour nous tous de ne pas nous laisser emporter par le flots de pensées qui déferle en permanence dans notre tête et de nous recentrer sur l’instant qui passe, présent et fort.  Pour cela, arriver à faire le vide mental sur simple commande n’est pas forcément facile. La  technique du mandala est puissante, soit en le créant par dessin, collage, soit en recopiant  ou encore en coloriant un mandala déjà fait.

Voici quelques liens que j’ai trouvés sympas et la liste n’est pas exhaustive:

- sur le site de C.G. Jung, des mandalas à peindre ou colorier

- sur le site Top Mandala Gratuit 166 mandalas à imprimer et colorier, il y en pour tous les goûts et   voici un bel exemple de mandala colorié

Faire un mandala pour se centrer  dans Prendre soin de ses pensees etoilecre-2-e13ba

 

-  sur free-mandala, des mandalas de toutes les formes à télécharger gracieusement

explain1.gif

- Créer ses propres mandalas grâce à un coffret:  dans Prendre soin de ses pensees

L’art du Mandala : Pour stimuler la créativité des petits et des grands

 

- pour les fans de coloriage en ligne: le site où on peut « d »un clic de souris, remplir de sable les Mandalas » , c’est facile, joyeux et c’est très beau comme vous pouvez le voir ici: mandala08092012-300x300

En plus nous avons la suggestion d’une affirmation positive, par exemple ici: « Mes petits succès quotidiens me procurent une grande satisfaction« , c’est super, non?

On peut également tirer de grands bénéfices de la contemplation de mandalas magnifiques qui ont été créés par d’autres personnes inspirées comme sur le site cité plus haut de C.G. Jung, en choisissant les fonds d’écran à télécharger

mandala_114-300x225
Ce matin j’ai opté pour un mandala à colorier: il en est de très beaux! Et cela me permet d’être très centrée, avec une des fabuleuses musiques de Michel Pépé ou Logos et la terre pourrait s’arrêter de tourner que rien ne viendrait me distraire!

Vous pouvez  télécharger ces belles musiques ici. Et si comme moi, vous n’avez pas trop de moyens alors vous pouvez écouter gratuitement quelques notes, cela est déjà suffisant pour bien s’évader du mental et ouvrir des espaces de notre cœur.
Belle journée créative à tous!

Michka

 

Et en complément, le site magnifique et très instructif:  http://www.lesmandalas.net

 

29 mars 2012

Doha Khan

Classé dans : Prendre soin de ses pensees — michkaelohim @ 16 h 00 min

J’ai envie de vous présenter Doha Khan et sa page facebook ainsi que son blog, Doha khan  (lien) où il partage avec ses lecteurs des pensées pleines de sagesse :

Doha Khan dans Prendre soin de ses pensees doha-khan-300x214

En voici quelques extraits:

 

Allons-y donc pour les 8 principes pour une saine gestion de soi !

 

Le premier principe : la pièce unique. Chacun d’entre nous est un individu unique en son genre, et dont on peut dire que le moule s’est cassé à la naissance. En effet, il n’y a jamais eu, il n’y a pas en ce moment (à part vous), et il n’y aura plus jamais quelqu’un en ce monde qui ait à la fois, votre apparence physique, votre personnalité et votre histoire personnelle ! A ce titre, vous êtes donc unique, donc rare et donc digne du plus grand respect, ne serait-ce qu’à vos propres yeux.


Le deuxième principe : l’effet de proximité. Vous êtes la personne avec qui vous allez passer le plus de temps dans votre vie… A ce titre, il vous est donc recommandé d’entretenir avec vous- même des relations saines, fondées tout à la fois sur l’estime, la reconnaissance et la confiance. Donc soyez bien avec vous-même et surtout investissez sur vous-même; vous en retirerez de nombreux bénéfices, ainsi d’ailleurs que votre entourage.

 

L’Ultime Ressource : le troisième principe constitue sans doute l’une des sources les plus puissantes de motivation pour un individu. Imaginez que vous perdiez du jour au lendemain absolument tout. Il ne vous reste plus rien ! Eh bien même dans cette situation extrême, il vous restera toujours deux choses absolument essentielles et que personne ne peut vous enlever: un corps en état de marche et un logiciel mental, c’est-à-dire un cerveau rempli de données, de programmes et de connaissances. Avec ces deux seuls éléments, vous pouvez tout reconstruire. Vous êtes et demeurerez toujours votre premier capital. N’oubliez jamais que la vraie pauvreté, ce n’est pas ce qui nous manque, mais l’ignorance des richesses qui sont en nous !


Le quatrième principe : la force est en vous. Soyez dans toutes les circonstances de votre vie, votre premier manager. Cette idée du management par soi-même implique donc que vous ayez d’abord des comptes à vous rendre avant d’en rendre aux autres. Cela signifie donc que vous êtes la première personne à qui vous allez devoir faire des promesses et envers qui vous allez vous engager à atteindre tel ou tel objectif.
Cette force qui est en vous, ce n’est pas, comme on le croit encore trop souvent, votre volonté. Mais c’est votre imagination. En effet, la psychologie moderne nous enseigne que ce sont les images que nous créons en nous (images mentales, rêves, dialogues intérieurs) qui, selon le cas, vont créer de l’énergie, c’est-à-dire nous pousser à agir ou au contraire nous inhiber, bloquer notre énergie et nous empêcher d’agir.

 

 

Le cinquième principe : le maillon fort. Il est souvent considéré comme scandaleux car il va à l’encontre des principaux messages d’éducation que nous avons tous reçus depuis notre enfance. Imaginez un skieur qui dévale une pente enneigée, perd brusquement l’équilibre, tombe et se casse une jambe… Eh bien vous ne verrez jamais ce skieur se relever en prenant appui sur sa jambe cassée !
D’où une idée simple et de bon sens : on n’a jamais vu un individu — et ce, dans n’importe quel domaine de performance — réussir quelque chose d’exceptionnel en prenant appui sur ses carences et ses points faibles
En effet, il apparaît à l’usage qu’un défaut n’est souvent qu’une qualité poussée à l’extrême et dont l’excès même finit, souvent, par irriter votre environnement. Vouloir à toute force « corriger vos défauts » conduit à la fois à nier votre identité profonde – refuser d’être qui on est – et à vous imposer un objectif de vie particulièrement présomptueux (je dois devenir parfait). Une heure passée à utiliser au mieux une de vos qualités vous rapportera toujours beaucoup plus que cette même heure passée à combattre – et on se demande bien comment – un hypothétique défaut. Car ce qui compte pour vous, ce n’est pas d’être parfait mais c’est d’avoir un style qui vous permette de réussir au mieux, même si c’est au prix d’une imperfection du geste technique.

 

 

Le sixième principe : Aujourd’hui est le premier jour du reste de votre vie. En d’autres termes, l’avenir doit devenir votre première passion puisque vous allez y passer le restant de votre existence… Le passé est non seulement mort, mais il est aussi vitrifié, solidifié, c’est-à-dire que vous ne pourrez plus rien changer à ce qui s’est passé, ne serait-ce qu’il y a 5 minutes. Le passé, votre passé, est une histoire qui s’est déjà jouée et qui ne se rejouera plus jamais de la même façon.
Car la vie — votre vie — est avant tout créatrice. « Demain» est l’un des plus beaux mots de la langue française car il symbolise l’ouverture, le virtuel, les possibilités, les opportunités, Alors ne vous penchez pas trop sur le passé, en croyant, comme on a pu vous le dire, que l’on apprend toujours de ses erreurs. L’expérience prouve que ce n’est pas toujours vrai, loin de là. Pour employer une image, considérez votre passé comme une gigantesque bibliothèque d’archives que vous pouvez éventuellement consulter, mais en aucun cas comme une boussole qui vous indiquerait à partir d’hier le chemin de demain.

 

 

Voici le septième et avant-dernier principe : le choix permanent. Il s’agit de celui selon lequel votre vie ne sera en fin de compte que la somme des choix que vous aurez faits.
Car notre vie n’est qu’une longue suite de choix ; nous passons notre temps à choisir, à décider de faire ou de ne pas faire, à hésiter, à reculer, à nous jeter à l’eau, à remettre à demain, à essayer d’oublier, à foncer dans le tas, à prendre sur nous, etc. Et au bout du compte, c’est bien la somme de ces choix, de ces directions que nous avons prises aux différents carrefours de notre vie qui font que nous aurons eu telle ou telle histoire.
Car nous sommes — vous êtes — sans doute beaucoup plus libres que vous ne le croyez. Vous pensez peut-être qu’on ne choisit pas, que tout est écrit, que la société ou les événements choisissent pour vous. Sûrement pas. Chacun crée donc son existence et peut choisir la voie qui lui conviendra le mieux.

 

 

Le huitième et dernier principe de la gestion de soi : la quête des défis. La vie ne vaut que par les défis que l’on se jette à soi-même. En d’autres termes, que personne ne sait ce dont il est vraiment capable avant d’avoir essayé… Cela signifie aussi que vous regretterez toujours beaucoup moins ce que vous avez essayé et qui n’a pas réussi que ce que vous n’avez pas tenté (par peur, par lassitude, par manque de conviction) et qui aurait pu réussir. En revanche, le fait de ne pas avoir essayé et de penser par la suite que « cela aurait pu marcher… » constituera souvent, des regrets qui peuvent empoisonner une vie pendant de nombreuses années. Souvenez-vous qu’on ne risque jamais rien à essayer, si ce n’est de réussir !

 

Voici le lien qui conduit vers le site Internet de Doha Khan : www.samasati.ca

 

 

13 novembre 2011

Engagement vers plus de justice

Classé dans : Prendre soin de ses pensees — michkaelohim @ 5 h 59 min

Mes chers amis,

Engagement vers plus de justice dans Prendre soin de ses pensees 109px-Wappen_Grossrudestedt.svgAujourd’hui, 13 novembre 2011,  j’ai signé un pacte parce qu’il soutient une action essentielle à mes yeux et corrobore l’évolution de mes valeurs personnelles en matière d’équité, d’égalité, d’humanité.

Je vous invite à regarder cette vidéo, tout en respectant votre opinion et votre choix de ne pas le faire. Je vous propose aussi de vous engager et de soutenir cette action si elle correspond à ce que vous voulez créer dans le monde.

http://www.pacte2012.fr/video.html

Vous pouvez, si vous le désirez, soutenir le pacte en rejoignant le groupe sur facebook:

http://www.facebook.com/groups/234965689900328/

 

Il me semble important cependant de rappeler ici que ce n’est pas suffisant de s’engager auprès d’un organisme, de soutenir une action collective quelle qu’elle soit, si dans notre vie personnelle, nous ne faisons pas la même démarche ENVERS NOUS en ne prenons pas notre JUSTE PLACE ou si nous laissons s’installer un déséquilibre dans  nos vies, car  nous cautionnons alors  l’injustice à petite échelle et l’irrespect, ce qui fait boule  de neige. Il ne pourrait y avoir ce genre de problème d’impunité et d’injustice dans le monde si dans nos vies nous réglions les choses avec honnêteté, intégrité et tranchions sans faux semblant pour rester dans la juste mesure. Y compris avec nous même. Tout ce qui est en dehors de nous est le reflet de ce qui est en nous.
Je désire ardemment dans mon cœur que chacun de nous s’éveille à ces notions fondamentales de responsabilité et de co-création de la réalité collective, qui sont ses attributs personnels et lui donnent tous les pouvoirs. Ce n’est pas l’état qui crée, c’est nous. Nous ne sommes pas des victimes de choses extérieures, nous avons participé à leur réalité, fût-ce de manière totalement inconsciente.

À chaque fois que nous  (moi compris, bien sûr) prenons conscience de ce que nous faisons et disons, chaque fois que nous accordons la même importance à nous même qu’aux autres,  chaque fois que nous sommes capables de transformer notre ego sans fausse pudeur, d’améliorer nos relations sans désir de contrôle ou de possessivité,  nous créons un monde meilleur. Et cela se verra dans les structures politiques et la vie des sociétés.

« Chaque nation donne aux autres une part de son grand homme. L’union des peuples s’ébauche par la fraternité des génies. Le progrès marchera de plus en plus dans cette voie qui est la voie de lumière. Et c’est ainsi que nous arriverons, pas à pas, et sans secousse, à la grande réalisation ; c’est ainsi que, fils de la dispersion, nous entrerons dans la concorde ; c’est ainsi que tous, par la seule force des choses, par la seule puissance des idées, nous aboutirons à la cordialité, à la paix, à l’harmonie. »  Victor Hugo (à l’occasion du VIe centenaire de la naissance de Dante)

 

Beau dimanche à tous!

Tendresse,

Michka
 

 

30 octobre 2011

Le doute

Classé dans : Prendre soin de ses pensees — michkaelohim @ 18 h 53 min

Bonjour mes amis!

Ce billet est tout particulièrement destiné à mon amie Jeanne, qui tente de danser joyeusement sur la corde de la vie…
Pour jeanne2.jpget tous les autres…………
floatin1.gifFaire un billet sur « le doute » est plus facile quand on est en phase de repos émotionnel emoticone qu’en plein dans la période de questionnement. Alors j’en profite! emoticone

Ce qui m’amène à réfléchir profondément sur le doute, c’est que je le rencontre de plus en plus dans mes contacts avec les autres: chacun verbalise ses doutes, ses interrogations, voire ses angoisses et toutes ces inquiétudes sont de plus en plus existentielles. C’est ce qui m’amène à l’envie de vous partager ma réflexion. Il me semble que les humains sont plus en quête de bonheur que jamais auparavant. Peut-être en raison de l’écroulement des anciens systèmes et de l’émergence d’une insécurité globale si prégnante qu’on ne peut plus faire semblant ni autrement que la verbaliser.

 

Qu’est-ce que le doute?

- Une hésitation: je doute d’y arriver; je doute que mes amis viennent;  je doute de ce qu’il faut faire. Bref! on a du mal à se positionner et à croire une chose ou à ne pas la croire. Cela fait écho à notre capacité de choix et de prise de responsabilité.

- Uns suspicion: Je doute de son honnêteté, je doute de lui, je doute de ce que  tu dis… Ici il y a clairement une idée de méfiance, de soupçon… Qui fait directement écho à notre confiance en nous même , à la confiance que nous pouvons donner à  l’autre selon nos critères , cela révèle  notre degré de capacité de clairvoyance et de discernement, notre lien à l’intuition (confiance en la vie, en notre bonne étoile).

- Un scepticisme envers des dogmes ou des concepts qui sont reconnus comme établis. Ici commence pour moi le « doute évolutif », la sagesse de la remise en question possible  des valeurs « tenues pour acquises »: je doute de la religion, je doute des vertus de la politique, je doute de l’efficacité des châtiments corporels…

- Des angoisses et des incertitudes diffuses, inconscientes,  qui amènent la personne à un questionnement personnel: je suis saisie par des doutes; le doute s’est insinué dans mon esprit; le doute commence à planer…
Le doute dans Prendre soin de ses pensees « Le doute est le commencement de la sagesse« . Cette phrase,  attribuée à Aristote,  résonne bien en moi: « Le commencement de la sagesse! »

C’est peut-être redonner son utilité au doute au lieu de le considérer comme l’ennemi à abattre et le considérer comme un signe de maturité, la maturité de celui qui cherche sa voie au lieu d’affirmer tout de go ses certitudes, c’est peut être synonyme de l’apparition du quêteur de vérité en nous.

Avant,  dans mon enfance,  (le très jeune âge car le doute s’est emparé de moi assez vite)   je vivais dans mon monde en autarcie, sans trop me confronter aux autres parce que je ne les trouvais pas « sécurisants ». Je doutais de leur appui, de leur amour et de leur bonté.
Ensuite, en grandissant, à l’adolescence, j’ai commencé à m’affirmer avec force  comme si je n’avais « aucun doute », j’exprimais mes idées de révolte et prononçais des phrases comme des sentences, c’était l’époque de la folie juvénile et de la révolution (j’avais 16 ans en mai 68) et  sans  jamais douter non plus  de mon bon droit, je m’éloignais des gens qui ne pensaient pas comme moi car je  les jugeais comme des trouble-fêtes qui ne m’arrivaient pas à la cheville …Ah, oui! J’avais un bon ego et un joli complexe de supériorité, les amis! Mais c’était ma façon de me protéger et j’avais besoin de me sentir sûre de moi. Cela n’était pas conscient puisque rien ne me remettait jamais assez en question pour que je fasse  « mon examen de conscience ». J’étais jeune et c’était l’époque de ces énergies qui ont de la vigueur et de l’élan et qui permettent à l’être de s’ancrer sur la planète et d’y survivre. D’ailleurs la question ne se posait même pas, je me disais  « On m’a appris que ça c’est bien et ça c’est mauvais! » Et je faisais EXACTEMENT LE CONTRAIRE pour m’affirmer, pour tester. Ce qui était ma façon à moi d’expérimenter le bien fondé de tous mes doutes.

Cependant, devenue plus âgée, adulte toujours révoltée mais sachant rentrer dans les systèmes et se plier, rien ne venait perturber mon (apparente)  magistrale assurance. J’ai élevé mes enfants suivant la mode du moment: : « C’est comme ça et pas autrement! Tu dois regarder les choses en face, j’ai raison, voilà tout!  Je suis ta mère! Tu devrais faire comme moi! ».  Et tout ça, de longues années durant, sans me poser trop de questions, sauf parfois  (et là c’était de moi , égoïstement, que je parlais) :  « Qu’est-ce que j’ai fait au bon dieu pour avoir des soucis pareils avec mes enfants? ». Donc je m’apitoyais plutôt sur mon pauvre sort mais n’avais cependant aucune remise en cause de mes comportements et aucune prise de conscience de ma responsabilité.

Chacun a un déclencheur de doute dans sa vie, c’est à mon sens toujours une peur grave  qui déclenche le plus grand doute, le doute que j’appelle « évolutif », celui qui apporte ensuite de la transformation. Cela peut être une peur de mort, de mourir nous même ou parce que quelqu’un qu’on aimait est mort. Cela peut aussi être la peur de perdre (ou la perte réelle) ce qui nous permet de vivre physiquement, ce qui est à la base de nos besoins, selon la pyramide de Maslow: les besoins physiologiques et le besoin de sécurité. pyramidemaslow.gif

Certains d’entre nous restent coincés toute leur vie dans ces doutes là qui ne leur permettent pas de faire l’expérience humaine dans ses différents aspects: le sentiment d’appartenance, l’estime de soi, l’accomplissement de soi, la réalisation ou l’épanouissement. D’autres sont accompagnés par tous leurs doutes le long de leur chemin et les considèrent comme des fantômes ou des ennemis qu’ils  chassent sans approfondir et survolent leurs émotions, leurs peurs sans leur donner de réelle importance. Ce qui leur permet de grimper dans l’échelle de la pyramide. D’autres auront des approches totalement différentes et se feront happer par leurs doutes, leur conférant une telle ampleur que leur évolution s’arrêtera ou se ralentira tandis qu’ils se laisseront enliser par leurs peurs et leurs angoisses, tout en s’accrochant au passé et à leurs certitudes d’avant.

Et puis il y a des vies simples où tout coule sans vagues extrêmes et on peut se dire que ce n’est pas juste que certains « aient tout ». Et d’autres « que des soucis ». Ce serait méconnaître ou  nier que chacun de nous ait un chemin de vie fait d’un karma (un héritage familial ou de ses vies antérieures)  et d’un dharma (un accomplissement, un but d’âme ou simplement d’accomplissement de sa destinée). Et que sur cela nous n’avons pas « droit de regard » ni de contrôle.

Pour ce qui me concerne,  le doute est venu très tôt dans ma propre vie (comme si je l’avais apporté dans mon essence) et que dès que j’ai su penser je me suis posé des questions sur la vie, la mort, l’amour, les anges, Dieu… et me suis mise en quête de trouver à chaque chose une bonne raison, d’y voir un signe, de chercher un sens et mon mot préféré c’était comme bien des enfants: « Pourquoi? ». Les « grandes personnes »  ne savaient jamais me donner de réponses alors je cherchais encore et encore et il m’en a fallu du temps, des décennies!

Mon baromètre à moi c’était les relations car je cherchais toujours de l’amour et de l’approbation :  l’amour de ma mère, qui ne pouvait pas en donner; celui de mes frères et sœurs, celui de mes amoureux, le soutien de mes maris (un à la fois,  bien sûr!), l’affection de mes enfants, l’encouragement de mes amies… Et comme je ne recevais pas en fonction de mes attentes démesurées, cela me donnait une peur viscérale d’être abandonnée. Alors le doute lancinant  me poussait à changer très vite de comportement et je m’inclinais devant leur point de vue, pour leur faire plaisir ou redoublais d’attentions pour me faire pardonner et surtout aimer. Mais je ne me remettais pas encore en question, donc je n’étais pas dans cette sagesse dont nous parle Aristote.

La compréhension de notre pouvoir sur nos doutes vient de notre sagesse, à n’en pas douter ( emoticone  Ça y est, voilà que je recommence! « À n’en pas douter! » Cela m’a échappé, mais c’est une expression qui me plaît bien, hi!hi! quel jeu de mot, même si je ne l’ai pas fait exprès!)

g20controleok.jpgNotre pouvoir face aux doutes est immense, il est illimité.

Ce qui me semble prioritaire c’est d’accueillir notre questionnement et ne pas le juger, ni le repousser d’emblée car cela lui donnerait un pouvoir comme si on tirait un élastique qui nous sauterait à la figure dès qu’on relâcherait notre vigilance. Je crois que c’est ce qui se produit réellement quand on met « le couvercle « sur nos doutes et nos craintes sans les approfondir. Elles restent là, tapies en nous et prêtes à bondir, et elles nous manipulent dans l’ombre. Donc prendre conscience c’est un début utile. C’est un fil d’Ariane.
Ensuite, tout dépend de nous encore: Quelle importance allons-nous donner au doute? Allons nous le voir en tant qu’obstacle insurmontable et tenter de le contourner ou de le fuir? Ou bien allons-nous le confronter avec l’âme d’un guerrier spirituel qui cherche sa vérité? La suite sera évidemment différente. C’est souvent l’excessive importance donnée à un doute qui nous fait nous enfoncer dans plus de peur et qui prend le pouvoir sur nous.

chaveenakc.jpg  Dans le jeu de cartes « Esprits de la Nature » de Fabrice TONNELLIER  et Alexis SZWED,  paru au Souffle d’Or,  j’ai retenu  sur la carte du Dragon de feu CHAVEENACK, un dicton qui m’a beaucoup plu au sujet de l’importance qu’on accorde aux soucis: « Vos soucis ne sont que des collines. Pourquoi y voir des montagnes? ». C’est souvent parce qu’on reste dans le souci et l’incertitude que nous n’avançons plus dans la joie et la bonne humeur. Il y a en outre dans cette carte un autre conseil qui rappelle à quel point le mental est fort et nous embarque dans son babillage démoralisant: « À chaque fois que votre problème revient,  mettez vous en état de méditation et faites le vide. Le silence plus que les mots saura vous suggérer  l’attitude adéquate. En général, on connaît déjà cette attitude. C’est le mental qui refuse la solution et donc en cherche d’autres, qui ne conviennent jamais ».

Ceci rejoint bien l’ouvrage « Transurfing, modèle quantique de développement personnel, tome 1 : L’espace des variantes dans Prendre soin de ses pensees » où Vadim Zeland consacre tout un chapitre à l’importance qu’on donne aux choses, au détriment de l’âme. Il résume ainsi ce qui résonne dans mon intime conviction (d’une manière dont je le remercie tant elle est compréhensible et limpide): « En refusant l’importance, vous obtenez la liberté de choisir votre destinée.  L’importance vous empêche d’accepter la possibilité de dévier de votre scénario » ainsi que  » L’âme ne parle pas et ne pense pas mais elle ressent et sait »


Enfin, quelles solutions pour sortir du doute? Je serais tentée de dire d’emblée que pour moi, le doute est issu d’un moment où on s’extrait de son centre,  d’une perte de contact avec l’âme dans  l’ici & le maintenant. Cette perte de contact avec l’instant présent trouve sa solution dans le silence  possible du mental, obtenu par la respiration ventrale, consciente, et  dans l’intériorisation et le recentrage physique. La pratique de techniques comme les  arts martiaux, le yoga et ma méditation sont des moyens mais pas les seuls. Je m’applique à la « conversation avec l’âme » qui demande juste un peu de recul par rapport au monde afin d’obtenir le silence intérieur, l’esprit alors se met au service des informations de l’âme qui fait ses demandes. Il n’y a pas de doute ni d’inconfort dans le dialogue avec l’âme, il y a une complicité, une convergence. C’est naturellement mon expérience personnelle. Mais il se peut que beaucoup d’entre nous désormais puisse faire cela. Au début j’ai tiré profit des enseignements de Daniel Zekkout sur notre « soleil intérieur » et sa technique pour « percer le secret de son âme« ). Je ne suis pas une inconditionnelle de qui que ce soit, vous me connaissez maintenant: « Libre! Ni dieu ni maître! ».  Aussi je suis sûre qu’ il doit y avoir encore  bien d’autres façons de se relier à son être intérieur et à son intuition. Je vous fais confiance pour trouver votre moyen!

C’est aussi pourquoi je trouve que chaque choix est respectable face au doute, face à la souffrance qu’il inflige,  et que cela dépend de notre processus d’évolution. Si on se réfère à l’astrologie (c’est mon « dada » Rire mais pas que…)   et à notre « boîte à outils » personnelle, c’est-à-dire à nos ressources individuelles,  nous pouvons voir des réactions variables chez les uns et les autres:

Les énergies Bélier (l’impulsivité du feu) et Taureau (la stabilité de la terre) combinées, par exemple, donneront une envie de foncer avec entêtement dans l’obstacle et nous feront buter contre,  sans toutefois le dépasser ni l’éliminer et il restera et reviendra de manière récurrente. Il faudra alors apprendre le compromis (Balance: l’air qui permet l’équilibre et la paix) et la remise en question (Scorpion: l’eau qui permet de changer les schémas profondément ancrés dans l’inconscient) pour avancer.

Les énergies Scorpion (la noirceur de l’eau marécageuse) et Capricorne (la rigidité du roc et la froideur de la terre)  combinées, pour un autre exemple,  donnent à la personne une résistance incroyable et de ce fait, elle affrontera ses doutes en y mettant du temps, de la profondeur, se laissant entraîner au fond du gouffre, enliser dans une descente aux enfers incontournable, afin de pouvoir rebondir à partir de ce fond. C’est un processus qui fait croire qu’on n’y arrivera jamais sauf si on connecte ses ressources personnelles  en Taureau (les plaisirs de la terre)  et Cancer (l’accueil maternant de l’eau).

La même énergie Scorpion  (qui nous confronte à l’ombre en nous) alliée avec la légèreté d’un ascendant Gémeaux par exemple (le mouvement incessant de l’air qui est volatile, la girouette qui se tourne au gré du moment) donnera une nature beaucoup plus encline à intellectualiser  les doutes et tourner en boucle dans le mental ou  à les chasser dans une pirouette d’Arlequin, sans y attacher d’importance.  Une ressource est alors en Sagittaire: se donner comme objectif de s’élever au-dessus et d’observer cela dans le détachement et la confiance. Le Sagittaire connecte l’observateur et la partie détachement  en nous et permet de faire lâcher le contrôleur qui a le « nez dans le guidon ». L’autre ressource est en Taureau (l’instant présent à réintégrer dans le corps physique, se sentir bien, faire le calme physiquement, se mettre de la musique, prendre un bain ou manger un gâteau!!..)

Il y a donc autant de possibilités différentes que d’êtres humains!!!
Alors que tout cela peut paraître un assemblage de mots et de parlotes, j’ai l’intime conviction d’être maintenant proche de « l’état adulte de la conscience » dont parle Hélène Scherrer dans son cours de tarot intuitif. Elle nous explique que l’âge de la conscience « adulte » signifie « sans doute », quand on commence à se poser moins de questions et qu’on entre dans la confiance en soi,  et qu’on peut se baser sur ses expériences avec une plus grande sagesse. Avant de passer à l’étape plus éthérée de la conscience cosmique. Ceci dit il y interférence entre les niveaux…

Pour terminer j’ai envie de tirer pour vous et moi  une carte de tarot qui donne une couleur au sujet du doute:

Et voici l’Étoile: ltoile.jpg

Belle figure que cette femme dénudée, agenouillée au bord de l’eau en position  d’humilité et sous un ciel étoilé! Elle n’a rien à cacher car elle est pleine de pureté et elle se montre authentique, telle qu’elle est. Elle déverse  de l’eau dans le courant du fleuve et c’est symbole d’abondance, de générosité.

En réponse à nos doutes, la carte de l’Étoile nous promet du secours, une protection et une aide si nous gardons la foi en notre « bonne étoile ».

Dans notre vie elle représente notre nature féminine dans ce qu’il y a de généreux et de confiant en nous, ce peut aussi être la présence d’une femme amie,  généreuse et bienveillante. C’est une carte de chance, d’espérance et qui nous apaise,  tout en nous guidant vers plus de fluidité dans nos vies (l’eau est le symbole des sentiments) et vers la victoire sur nos peurs. C’est une lame de passage vers autre chose que nous espérons, en indiquant toutefois qu’il convient de ne pas se perdre dans des illusions.

Je vous souhaite un ciel étoilé et de belles ouvertures de  compréhension.

 

Michka

 

 

6 août 2011

L’ÉLOGE DU RIEN

Classé dans : Gratitude — michkaelohim @ 6 h 46 min

L'ÉLOGE DU RIEN dans Gratitude Leloge-du-rien_250

 

L’ÉLOGE DU RIEN


Qu’est-ce qui donne vie ?
Tout.
Tout ce qui n’est pas moi et qui m’éclaire,
tout ce que j’ignore et que j’attends.
L’attente est une fleur simple.
Elle pousse au bord du temps.
C’est une fleur pauvre qui guérit tous les maux.
Le temps d’attendre est un temps de délivrance.
Cette délivrance opère à notre insu.
Elle ne nous demande rien que de la laisser faire,
le temps qu’il faut, les nuits qu’elle doit.
Sans doute l’avez-vous remarqué ?
Notre attente, d’un amour, d’un printemps, d’un repos est toujours comblée par surprise.
Comme si ce que nous espérions était toujours inespéré.
Comme si la vraie formule d’attendre était celle-ci :
Ne rien prévoir, sinon l’imprévisible.
Ne rien attendre, sinon l’inattendu.

Christian Bobin

L’éloge du rien:  http://www.yoga-plenitude.com/rubrique,l-eloge-du-rien,375835.html

 

J’offre avec une pensée toute particulière ce poème que je trouve très vibrant, à une amie qui se reconnaîtra… Hélène Anne S., petite fée incarnée dans un corps harmonieux et dotée d’un sourire éclatant.

 

Michka
 

 

 

 

 

 

 

15 juillet 2011

ESPRIT ZEN

Classé dans : Nouvelles approches,Prendre soin de ses pensees,Processus d'auto guerison — michkaelohim @ 8 h 23 min

Quelques partages pour se sentir calme, ou se retrouver dans la paix du cœur…

● Une parole de sagesse: « Le sage vit dans la conscience des difficultés et n’en souffre pas. » Lao-Tseu
● Les jeux de cartes en ligne du Souffle d’Or:

Les cartes méditation REIKI
ESPRIT ZEN dans Nouvelles approches reikijaune03© http://www.souffledor.fr/igc/fichier/jeux_carte/reikijaune03.gif

Les cartes de Shen Hua

 

shenhua2 dans Prendre soin de ses pensees

Voici un jeu de cartes qui invite à raconter notre propre histoire à partir des peintures faites par ShenHua. Celle que j’ai choisie ce matin pour nous tous ici  m’évoque un lieu où nous pouvons entrer par une porte entr’ouverte comme celle-ci, un lieu sacré et il me vient immédiatement à l’esprit  la canalisation  d’Ashtartée, par Marie-Line, c’est une transmission qui s’appelle « Ouvrez la porte »

Mon expérience: Dans l’écoute répétée de l’enregistrement et en respirant profondément,  je peux  percevoir et recevoir les énergies contenues dans cet enregistrement, j’assiste moi-même à une réelle transformation profonde et progressive (chaque écoute ouvrant de nouveaux espaces en moi) de ma manière de vivre au quotidien, je sens que la conscience  qui s’installe en moi est inconnue et inédite.

yoga-zen dans Processus d'auto guerisonVoulez vous essayer? Rendez vous sur le très beau site atOhme et « Ouvrez la Porte! »

● Une vidéo son et images:

 

 

Image de prévisualisation YouTube

 

 

 

 

12 septembre 2010

De la baisse de mon énergie

Classé dans : Nouvelles approches,Prendre soin de ses pensees,Se connaitre pour guerir — michkaelohim @ 17 h 04 min

Les choses sont-elles acquises définitivement?  Bien sûr que non!

Une amie qui s’étonnait de me voir malade, alors que je « sais tant de choses »,  m’a amenée à la réflexion profonde que rien n’est acquis définitivement et que je suis comme les autres personnes, encore bien incarnée dans cette dimension, donc exposée à la maladie et aux vibrations de basse fréquence. emoticone Bien sûr, j’ai beaucoup travaillé afin d’épurer, transformer et me libérer de mes anciens schémas mais je suis une humaine! Pas un pur esprit. emoticone Sinon je ne serais plus en train de vous écrire! emoticone

Donc oui je continue à utiliser la maladie comme « moyen » de nettoyage  alchimique, il n’y a rien à redire à cela, en fait, ni vraiment de raison de s’étonner et aucun jugement à poser sur cette « méthode » qui peut faire penser à l’ascèse ou aux pratiques de purification de l’ayurveda: nettoyer le corps pour nettoyer le mental.

Bien que je ne choisisse pas la voie de la maladie de ma propre volonté, c’est  cependant en toute conscience que je l’accepte et que je traverse les époques de maladie et de faiblesse, acceptant l’impuissance que j’ai d’assurer mon travail et donc de satisfaire les attentes des autres sur le plan physique. Ce sont d’ailleurs ces mêmes attentes qui déclenchent chez moi une baisse de tonus telle que je tombe malade. Car chaque fois que je m’éloigne trop de mon Moi pour coller à l’énergie des autres: DANGER! emoticone

À cet égard, je trouve passionnante la lecture que j’ai faite d’un article publié sur le site « Du Ciel à la Terre » et dont je vous reporte ici l’intégralité car cela illustre parfaitement mon propos de ce jour.

Si, comme je l’ai fait, vous avez pris froid, si vous êtes fatigués, épuisés, ou démoralisés, pensez aussi que Mercure était rétrograde pendant un mois et que cette planète régit notre système nerveux, notre mental et nos poumons!!  Comme il reprend sa marche directe aujourd’hui, tous nos symptômes vont bientôt s’évaporer!!  C’est magique! lampemagique.gif

 

Bonne lecture!

Michka

De la baisse de mon énergie dans Nouvelles approches banniere-400par40

 

TRANSITION

 

Le corps physique perd ses protections

 

Bonsoir Frères de Lumière. Lors d’une précédente communication, vous avez dit que notre corps physique perdait ses protections. De quelles protections s’agissait-il et pourquoi les perdons-nous actuellement ?

« Ce n’est pas tout à fait comme cela qu’il faut comprendre ce que nous avons dit.

Nous vous avons dit que lorsque vous êtes totalement immergés dans la matière, vous êtes beaucoup moins soumis à certaines énergies. D’ailleurs, nous allons vous dire que ceux qui sont complètement investis dans la matière sont très heureux dans la société actuelle, parce qu’il y a autour d’eux une densité qui les protège (malheureusement) d’une certaine manière de certaines énergies de transformation venant de l’Univers.

Plus vous évoluerez, plus vous deviendrez subtils. A ce moment-là, vous n’aurez plus la « coque de protection » qui vous protégeait des énergies venant de l’Univers et des énergies émanant des êtres humains. Vous serez donc un peu fragilisés, vous serez dans l’état du papillon qui commence à sortir de son cocon. Il n’est pas encore tout à fait papillon, donc il est vulnérable.

Bien entendu dans la nature ce n’est pas ainsi. Dès qu’il sort du cocon, le papillon vole, mais nous vous donnons une image.

Ces « protections » sont des protections émanant des hommes. Plus vos vibrations seront élevées, plus vous pourrez être fragilisés au niveau émotionnel. Vous n’aurez plus de coque de protection, et il ne faut pas que vous l’ayez ! Il faut que cette coque soit dissoute afin que vous puissiez réellement prendre votre envol.

Ceux qui sont totalement dans la matière ont une coque tellement importante qu’ils ne sont pas gênés par la fréquence vibratoire de la matière et par les émanations des pensées des êtres humains. Pour l’instant, ils ne sont pas non plus gênés par les énergies émanant de l’univers.

Cependant, même ceux qui ont une carapace encore très épaisse la verront s’effriter et s’écrouler, et à ce moment-là eux s’écrouleront aussi car ils ne seront pas préparés. Tous les êtres qui sont tellement dans la densité ne pourront pas vivre dans des mondes supérieurs, donc ils continueront à vivre sur des mondes de troisième dimension.

Voilà ce que nous voulions dire par « protection ». Il faut concevoir cette protection ainsi : c’est une coque qui, d’une certaine façon, protège ceux qui sont trop incarnés dans la matière des extraordinaires énergies de transformation. Plus vous vous élevez, plus vous êtes vulnérables aux énergies émanant de la conscience humaine comme les peurs, la souffrance ou tout simplement de la façon de vivre d’une grande partie de l’humanité. »

 

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :

  • qu’il ne soit pas coupé
  • qu’il n’y ait aucune modification de contenu
  • que vous fassiez référence à notre site  http://ducielalaterre.org
  • que vous mentionniez le nom de Monique Mathieu

 

30 août 2010

Mâ Ananda Moyî

Classé dans : Gratitude,Nouvelles approches — michkaelohim @ 18 h 14 min

Merci à vous…. À ceux qui utilisent  le lien vers Amazon.fr sur mon blog, pour passer leurs commandes. Tous ces petits centimes d’euros accumulés au fil des mois ont permis que je reçoive aujourd’hui un chèque cadeau et cela me fait vraiment une belle surprise, merci. J’ai ainsi commandé à mon tour et choisi les choses suivantes:

Mâ Ananda Moyî dans Gratitude 61Z2h-2N-hL._SL500_AA300_   – le tout dernier disque, appelé « Immensité »   de Michel Pépé, compositeur dont les œuvres m’aident énormément à laisser entrer en moi, de façon fluide, la Nouvelle Conscience et à me laisser bercer dans l’amour Universel.

41GRY958HFL._SL500_AA300_ dans Nouvelles approches- le livre, « L’enseignement de Mâ Ananda Moyi », dont on écrit: « Son enseignement le plus souvent silencieux ne se référait à aucun dogme, et son rayonnement s’étendait bien au-delà des différentes écoles de l’hindouisme. Chefs d’État, sanskritistes, moines, hommes et femmes de toutes religions venaient la visiter des quatre coins du monde.La Joie transmise par « Mâ » s’apparentait à la Félicité ineffable qu’ont évoquée les grands mystiques, et qui plonge ses racines dans l’intuition de la non-dualité. »

 Voici un texte qui m’a inspirée (source ici):

« 

Présence de Ma Ananda Moyî

Lors de sa conférence « Entre Deux Mondes » en décembre 2009, Jean-Claude Genel eut l’honneur de transmettre deux messages de Ma Ananda Moyî (1896-1982) dont l’enseignement ne se réfèrerait à aucun dogme. Les deux mots qui la caractérisaient sont Joie et Félicité. Voici le premier.

ma_ananda_moyi.jpg


Mes très chers, lorsque je regarde votre âme et que j’écoute votre cœur, j’y trouve tant de réconfort mais aussi de certitude. C’est un émerveillement pour moi de constater qu’au-delà de vos différences, de votre impatience, chacun de vous est merveilleux et assuré d’une victoire.

Je vous invite, chacun, à prendre conscience du meilleur de vous-mêmes. Osez le manifester d’une manière ou d’une autre, avec constance. Je peux vérifier – et nous sommes nombreux à vous aider – que votre rayonnement est de plus en plus important. Chaque fois que vous pensez juste, chaque fois que vous pratiquez, que vous êtes dans le respect, votre rayonnement se fortifie. Vous devez comprendre, à mon image, que le rayonnement apporte une vérité. Celle-ci touche l’énergie ambiante et apporte bien des bouleversements toujours favorables.

On a fait de moi une sainte, une réalisée. Je veux bien tout cela, même s’il ne s’agit que de mots. Simplement, j’ai accepté d’être, d’être vous tous, pas seulement moi qui n’ai guère d’importance mais vous tous. Au cours de mon existence, j’ai toujours pensé que l’humanité était à l’origine de l’amour que j’éprouvais et peut-être bien que ma manière d’être montrait ce que l’humanité était capable de vivre sans oser le manifester. Suis-je pour autant différente de vous ? Non, chacun a cette possibilité : offrir son amour, sachant qu’il est en harmonie avec l’amour des autres.

Je sais que les êtres sont actuellement très désillusionnés par rapport à l’amour. C’est précisément pourquoi il faut vous réaffirmer dans les valeurs, comme pour régénérer l’amour. Parce que celui-ci est une force considérable qui vous permettra d’entrer en harmonie avec les énergies d’autres dimensions et d’acquérir un enseignement. Et l’amour vous permet d’imbriquer chaque sensation, chaque intelligence, chaque enseignement et vous permettra d’être.

A l’endroit où je me tiens et où, en vérité, je me suis toujours tenue – même dans l’incarnation – la lumière est parfaite. Et ce que je tenais à vous dire, c’est que cette lumière je retrouve celle lumière en chacun de vous, vous en faites partie. Je suis persuadée qu’il n’est pas difficile pour vous de la reconnaître et, ainsi, de vous y reconnecter.

La période actuelle est une période d’évolution, c’est la meilleure façon de rompre avec l’ignorance. C’est aussi une invitation à vous engager à véhiculer la connaissance et la révéler en chacun. Cela est facile car vous êtes déjà dans cette existence. Et puisque vous êtes vivants c’est que vous êtes des « Connaissants », des êtres d’amour et de lumière.

Je voudrais vous dire encore ceci : vous avez besoin d’exemples, mais peut-être êtes-vous votre seul exemple ? Cela demande que vous osiez vous regarder, puis vous voir tel que vous êtes, au-delà de tout ce qui est humain. Votre véritable identité est bien spirituelle.

Nous sommes nombreux à vous aimer, à vous aider, à essayer de vous entraîner vers d’autres considérations. A vous aider à être moins contrariés par ce qui n’en vaut pas la peine et à mesurer ce que cela pourrait vous apporter de sublime. Vous n’avez pas encore ce regard de la transposition. Vous ne vous affirmez pas encore en cela ; c’est dommage. Ne vous contentez pas de vivre vos douleurs, vos faiblesses et vos désillusions. Vous n’êtes pas cela, ce n’est pas votre monde ; pourtant vous y êtes impliqués. La loi dit que vous devez regarder différemment et comprendre autrement tout ce que vous vivez. Elle vous invite donc à prendre conscience du monde spirituel. Tout ce qui est ici révèle l’ailleurs et, très vite, vous comprendrez que ici et ailleurs c’est la même chose. Finalement, n’êtes-vous pas hors des mondes, hors du temps ? Vous « êtes » simplement. Vous êtes la manifestation du Créateur.

On a fait de moi une sainte, une mère. C’est un besoin, je veux bien. Encore actuellement, on m’honore. Cette dévotion engendre un espace au milieu duquel les autres me placent. Alors, j’en profite pour les aimer davantage et ils en ressentent tous les effets. Comprenez que si vous-mêmes vous vous engagez dans cette voie d’amour, de lumière, le rayonnement sera réellement merveilleux. Il agira et intercèdera. Il créera et vous engagera dans des circonstances différentes, appellera des énergies autres et des situations favorables se produiront pour vous apporter des réponses. Vous êtes au cœur de la création, celle-ci vous est confiée. Cela passe par votre profondeur, votre propre essentiel. Voilà ce que je suis venue vous dire.

C’est un bonheur pour moi de me tenir en votre présence, cela ne s’est jamais produit en pareille circonstance. Je souligne aussi que si j’ai vécu à une autre période, mon temps fait toujours partie du vôtre et les lois que j’ai manifestées sont toujours d’actualité. De plus, je ne suis pas venue uniquement pour un peuple vivant en Inde, je suis venue pour l’humanité donc pour tous.

Mon amour vous bénit, vous maintient dans cette élévation. N’oubliez pas… n’oublie pas mon enfant tu ES, rien d’autre ! Tu es ce que tu cherches. Tu ES pleinement le monde, en entier, de la création. »

 

 

 Alors de tout mon Cœur, merci encore à vous, anonymes et discrets amis, grâce à qui j’ai pu recevoir ce cadeau.

 

angemichka1.gif

29 juillet 2010

Pause pour un passage en revue

Classé dans : Nouvelles approches,Prendre soin de ses pensees — michkaelohim @ 10 h 04 min

Mes bien chers ami(e)s,

Comme Danielle Clermont l’explique très bien dans son article de juillet, nous sommes soumis en cette fin de mois à des flots d’énergie très forts et déstabilisants pour la plupart d’entre nous :

« Finalement, un autre changement de décor survient sur la fin du mois lorsque Jupiter tourne rétrograde le 23 juillet. Quatre aspects majeurs retiennent l’attention pour saisir les très fortes tensions du ciel de la fin juillet (et de celui du début août) : Jupiter carré Pluton ; Saturne opposé Uranus ; Mars opposé Uranus + Mars conjoint Saturne (voir calendrier plus haut). Climat astrologique explosif et volatile qui suggère toutes sortes de possibilités au niveau individuel et au niveau collectif.  (…)

  • Vraiment, vraiment, un moment important dans le mois pour méditer, prier, se retirer dans le silence et la paix du Cœur + être infiniment doux avec soi-même et avec les autres.
  • Une invitation spéciale aussi à bien prendre soin du corps physique et du système nerveux (très sollicité sur la fin juillet) . Bien se reposer et se régénérer… »

Ayant jusqu’à présent réussi à me tenir au dessus du trouble ambiant et des ondes hautement violentes de mon entourage,  j’ai moi aussi encore des choses en moi qui font écho à tout cela et donc, comme ma gentille petite âme me guide, je viens de me créer deux ou trois situations tests assez révélatrices. Bien que ma vie ne soit pas l’objet de ce blog, voici  quelques anecdotes car c’est le genre de choses que chacun de nous peut aussi rencontrer:

- Dans mon travail (je donne des soins à domicile) : Un matin  je trouve la vieille dame que je soigne, assise sur son fauteuil roulant,  en plein courant d’air, dehors le bruit de la débroussailleuse est assourdissant et, comme il m’est réellement impossible d’imaginer travailler agréablement dans ce contexte, je prends l’initiative de fermer simplement une porte-fenêtre sans toutefois demander l’avis de la maîtresse de maison. Celle ci se rue littéralement sur moi, avec un courroux étonnant et me dit très agressivement: « Ne touchez pas à cette porte, je viens de vous le dire. »… Bouh!, je n’avais pas entendu quoi que ce soit avec le bruit épouvantable du dehors! donc je souriais béatement (je me demandais même si c’était à moi qu’elle parlait ou si elle avait vu un fantôme!!). Devant mon attitude détendue et perplexe, elle surenchérit: « Et ne vous foutez pas de ma gueule ». BOUM! Je redescends  sur terre! Quelque chose me touche en plein cœur, une montée d’adrénaline. Je dis doucement:  « Désolée j’ai pas entendu. Avec tout ce bruit! » Elle hausse encore le ton: « Si le bruit vous dérange, vous z’avez qu’à revenir un autre jour ». Aïe, je sens que je perds mon calme… Je me reprends: « Oh là la! Mais qu’est-ce qui vous arrive aujourd’hui? » Et elle me répond avec une hargne incroyable: « J’en ai marre que je parle et que personne ne fasse ce que je veux. OUF! Je me suis sentie instantanément soulagée par une pensée qui m’a traversé l’esprit de façon fulgurante « ouf! c’est SON problème, pas le mien; c’est vrai c’est sûrement pas facile de s’occuper de sa vieille maman ». Et j’ai respiré en disant encore « Désolée, je ne voulais pas déranger ». Alors elle m’a dit pour clore l’entretien, quelque chose qui m’a fait sourire de bon cœur,  tant c’est vrai que, lorsque la douceur s’exerce contre la violence, c’est plus déstabilisant encore pour l’ombre: « Oh ça suffit, taisez-vous, vous m’embêtez ».

- Dans ma vie personnelle:  Mon amoureux est venu en vacances dans ma région et c’était un moment que nous attendions avec une impatience légère et pleine de joie. Nos retrouvailles furent merveilleuses, profondément chaleureuses et il s’est révélé sous un jour tendre qu’il n’avait guère consenti  de montrer jusqu’à présent.  Et moi, si contente, je planais encore sur mon petit nuage quand l’ombre le rattrapa. Comme d’habitude, je n’ai rien vu venir. L’ombre est dans notre dos, bien sûr! Clin doeil donc normal!! Je pensais que cela allait durer toute une semaine ainsi: Faire des activités ensemble, des câlins, des discussions à bâtons rompus… L’harmonie, la complétude quoi!  Mais ce serait croire qu’on est rendus à la fin de l’histoire avant d’avoir tourné les pages. Ah, l’amoureux n’est pas prêt à aimer si facilement… Et sûrement que moi non plus sinon j’aurais été capable d’aplanir et d’adoucir le chemin! Que nenni! Les doutes de l’un devinrent vite objet de tension entre nous deux et, faute d’être restée à l’écoute de moi et dans un certain recul, j’ai laissé rentrer en moi les mots percutants, les indécisions, et rouvert mes plaies. Dire que c’est « l’autre » qui les a ravivées serait la méthode ordinaire et facile de procéder, ce que nous savons tous très bien faire et qui NOUS EMPÊCHE SURTOUT  surtout d’assumer notre prise de responsabilité dans notre guérison.

Alors, bien sûr, les voix du mental se sont ruées dans la brèche et je lui ai dit: « Ah ben!  si tu n’aimes plus me voir, tu as raison, il vaut mieux en rester là et d’ailleurs je préfère rester seule dans la vie et m’en aller ». Mais pas sitôt dit ça, quelque chose en moi hurlait d’injustice et de révolte, de colère, de violence. Et je lui ai demandé pardon comme j’ai toujours fait depuis que je suis née. Et toutes les violences subies dans passé me sont remontées de la naissance à maintenant: la maltraitance d’enfant, la violence de l’amour maternel refusé, la douleur des amours adolescentes qui tournaient toujours court, l’échec et les violences conjugales, la violence de mes rapports avec mes propres enfants, les blessures d’humiliation infligées par mes deux maris successifs et celle, violence du sentiment de rejet,  générée dans l’histoire actuelle par un amoureux qui ne sait pas s’exprimer sans couper les ponts de façon abrupte. Je pourrais rester piégée dans un état de victime mais non, je trouve que c’est génial (si, je vous assure) d’avoir eu cette opportunité (merci mon cher Amoureux!) de revisiter ces vieilles choses en un éclair! Alors j’ai fait ma valise et j’ai remercié le ciel d’avoir permis que j’aie pu m’acheter une petite maison à la montagne pour me ressourcer. M’y voici pour quelques jours et je bénis mon âme et tout ce qui se passe dans mon existence.

- Un autre test?  Hier dans un magasin de cette petite ville, j’entends le commerçant m’expliquer que c’est pire qu’à la Villeneuve de Grenoble ici (Grenoble est une ville voisine où des évènements plus violents qu’à l’accoutumée ont fait la Une des médias) et qu’un vieil homme a reçu des coups de couteau par des jeunes qui l’ont suivi chez lui pour le dévaliser. En moi, je me disais que c’est le genre de situation que je connais mais sur lequel je ne focalise pas mes pensées afin de ne pas faire le jeu des forces sombres en moi. Déjà quand j’étais toute petite et qu’on me parlait du Diable, j’avais remarqué que cela me créait une terreur intérieure, que je le ressentais tout autour de moi et que je regardais sous le lit avant de me coucher. Alors que lorsque je pensais à « Saint Michel Archange » mon « saint patron » comme on  disait à cette époque chez les Catholiques,  je me sentais à mon tour des ailes et me croyais invincible.  Depuis j’ai toujours cette conscience mais la pression extérieure est actuellement bien plus forte qu’avant et il est plus difficile dans la conjoncture actuelle de « garder la tête dans les nuages » (c’est ma façon à moi de dire que je suis branchée sur le Ciel et le Divin!). Et voilà qu’hier au lieu  d’en rester là, je me mets à lui dire que je viens d’acheter justement une maison ici. Fort de cela, le commerçant pessimiste me demande si je laisse ma voiture dans la rue et espère pour moi qu’elle est vraiment vieille et n’attire pas le regard. Je réponds que oui, bien sûr je laisse ma voiture dans la rue. J’ajoute dans un éclat de rire qu’en effet elle est trop grande pour que je la gare dans ma cuisine. Et que non elle n’est pas vieille du tout mais flambant neuve et immatriculée dans le Sud donc objet de grande convoitise… Ce qui l’a rendu inquiet au possible, comme si c’était la sienne. Donc il m’a bien plainte, anticipant déjà qu’elle serait rayée, bosselée et même brûlée par ces « jeunes qui sont vraiment des méchants ».  J’avoue que cette intrusion dans ma bulle m’a a un peu déstabilisée  sur le moment mais je me suis interdit tout changement de comportement: je n’ai pas été vérifié la fermeture des portières, je n’ai pas garé ma voiture ailleurs ni je suis restée dormir dedans au cas où! Surprisehi!hi! J’ai simplement prié pour que si quelque chose d’inattendu se passait, la force me soit donnée pour trouver d’autres solutions et comprendre  quel bien fondé il y aurait à ne plus avoir de voiture et donc aussi à laisser mon travail actuel où je parcours entre 60et 100 km par jour pour soigner les gens chez eux. Ce matin je ne suis pas sortie voir ma voiture mais je sais que le Ciel pourvoira toujours à tous mes besoins et que ma guidance intérieure est bonne.

 

Pour terminer ce billet je vous propose la lecture de l’article suivant, tiré de « Autres dimensions » . Ce billet me fait comprendre aussi l’importance du retrait et du moment où « travailler sur soi » est plus salutaire.

Je vous souhaite une belle journée avec toute ma tendresse, à vous tous, chers lecteurs qui cheminez vers la Lumière.. signaturemichka.gif


EXERCICE DE PASSAGE EN REVUE ou D’EXAMEN DE CONSCIENCE

Transmis par RAM le 26 octobre 2008
(extrait de la canalisation incluse dans la rubrique « messages »)

POURQUOI
Se distancier de ce qui émerge du sein de la conscience (les pensées, les humeurs, les émotions …) qui pourrait éloigner de Qui on est et de l’Unité. « La transparence et la lucidité vont de paire avec l’Unité. Les pièges faisant obstacle à cette transparence et cette Unité ne viennent pas de l’extérieur mais de l’intérieur, non pas de votre intériorité mais, néanmoins, de couches qui vous appartiennent.

COMMENT
La mise en transparence nécessite d’extirper de vous les éléments et les manifestations de votre journée contraires à l’état d’Unité. Un simple examen superficiel de votre journée peut mettre en évidence une foule d’éléments duels : une dispute, un acte n’allant pas dans le sens de la Divinité, une pensée qui n’est pas tournée vers l’Unité, un moment où vous n’avez pas dit ce que vous pensez, un moment où votre humeur a changé, par réaction, aussi bien au niveau des êtres que des situations que vous rencontrez.

Contempler, discerner, suffit à faire disparaître. Il n’est pas question de lutter contre, de détruire avec la Lumière, ce qui ne serait qu’un processus mental. Il est question simplement que la conscience en soit consciente. Cela suffit. Le travail d’extirpation se fera automatiquement durant la nuit.

La finalité de cet exercice est, bien évidemment, d’arriver à ne plus rien discerner. Il arrivera un temps où toute action de la journée sera détachée, au propre comme au figuré, de toute réaction. A ce moment là, cela deviendra évidence qu’aucune des actions n’est une réaction et qu’aucune des actions n’entraîne de réactions.

Pendant un quart d’heure.

QUAND
Juste avant de s’endormir, moment privilégié où les énergies et la conscience se rassemblent pour précéder le sommeil et où se trouve un espace particulier de mise en transparence.

Après le coucher du soleil. Cela est l’élément capital. Quand le soleil, reflet de la Lumière, disparaît vient le moment de la réflexion de la Lumière qui est la phase lunaire. C’est le moment où peut se voir, se révéler et se traiter, ce qui s’est passé. Cet exercice réalisé en journée risque de cristalliser ces éléments duels.

 

 

 

18 juillet 2010

Messages venus du Ciel

Classé dans : Prendre soin de ses pensees — michkaelohim @ 8 h 14 min

Voici, sans commentaire de ma part car je suis seulement dans l’émerveillement de pouvoir vous les partager, trois messages que j’ai choisis de recopier ici.

Beau dimanche à nous tous, plein d’Amour et de Paix  michka.gif

 

Le message de Mikaël d’hier, 17 juillet 2010,  extrait du site « Autres dimensions »:

 »

MIKAËL

17 juillet 2010

Je suis Mikaël, Prince et Régent des Milices Célestes. Bien aimés Enfants de la Lumière, bien aimés Enfants de la loi de Un, où que vous soyez sur cette planète, l’heure est venue, comme je l’avais annoncé précédemment, de vivre au sein de la nouvelle Alliance, Alliance de Feu au sein de la nouvelle Tri-Unité, représentée par Marie, par Christ et par moi-même. Au sein de votre densité, le Feu de l’Amour naît maintenant au sein de votre Cœur. Le Christ Intérieur est désormais très proche. Il arrive par là où il est parti, accompagnant Marie au sein de sa Lumière, au sein de ses Sœurs pour le rétablissement de la Vérité de l’Unité et la fin de l’illusion et des tromperies. Bien aimés Enfants de la Lumière, au sein de votre Cœur, en votre Temple Intérieur, l’heure est venue d’accueillir celui qui disait, en parcourant de ses pas cette Terre : « Tiens ta maison propre, car tu ne sais pas à quelle heure je reviendrai ». Et cette heure et cette date est maintenant. Vous êtes rentrés de plain-pied dans les temps prophétisés, dans les temps annoncés. Seul le Cœur, seule l’Unité vous permettra de dépasser le combat du Bien et du Mal, au sein de votre Dimension. La seule façon d’aimer et de servir sera de pénétrer en votre Être Intérieur, de le faire éclore et de lui donner toute Puissance et toute Lumière, afin que celui-ci œuvre au sein de votre densité, afin de poursuivre votre mission d’Ancreur et de Semeur de la Lumière.

Bien aimés Enfants de la Lumière, vos Cieux vont changer. Votre Terre change. L’heure est venue de parcourir et d’aller au sein de vos nouveaux Cieux et de votre nouvelle Terre. Il reste à recevoir et à recueillir, au sein de cette planète comme au sein de votre Être, les dernières Clés Métatroniques permettant l’installation, la manifestation et la concrétisation de la Croix dans le Ciel, annoncée par de nombreux prophètes. L’heure est au retour de la Lumière, à la fin irrémédiable de la tromperie. Le règne de Satan prend fin, maintenant. Il n’y a pas à donner de date car la date est maintenant. L’ensemble de ce qui a été annoncé, prophétisé, vu par les visionnaires est maintenant. Il vous reste à peaufiner votre préparation Intérieure, à vous éveiller au sein de votre Vérité, afin de vous préparer à rejoindre votre nouvelle Demeure.

L’heure est venue, bien aimés Enfants de la Lumière. Alors, oui, réjouissez-vous. Accueillez Celui qui vient en Majesté, il est de retour parmi vous. Parmi vous, ne voulant pas dire au sein d’un corps de chair mais, bien plus, au sein de votre Ciel, bientôt visible aux yeux de tous. Bien aimés Enfants de la Lumière, dès maintenant, durant 48 heures, dès les heures ayant inauguré le 17 Juillet et jusqu’à demain, la fin du 18ème jour de votre mois de Juillet, la Nouvelle Alliance sera réalisée. Cette Nouvelle Alliance se passe, d’abord et prioritairement, au sein et à l’Intérieur des Enfants de la Lumière ayant œuvré à leur Reconnexion, à leur Êtreté, à leur Feu, à l’Amour et à la Vérité. Bien aimées Semences d’Etoiles, aujourd’hui, les derniers voiles tombent, vous permettant, si telle est votre Vibration, de voir la Vérité, de l’entendre, de l’apercevoir au sein de votre Être Intérieur. Ce qui se passe au sein de votre Être Intérieur, au sein de votre Temple, se manifestera bientôt à vos yeux de chair, visible par tous. Marie (et elle vous le redira) prépare sa Venue et son Annonce, afin de vous préparer au retournement final de votre Être, vers la Lumière, au sein de l’Êtreté.

Bien aimées Semences d’Etoiles, l’heure est à la Joie Intérieure, quel que soit le désordre de ce monde car c’est en vous établissant au sein de votre Joie, au sein de votre Vibration, que vous assumerez et porterez la Lumière en servant Christ. Le retour de celui-ci au sein de votre Espace signe l’accomplissement de la promesse de son retour. L’heure est venue d’observer, au sein de vos Cieux, la venue de la Confédération Intergalactique de la Lumière. Nombre de vaisseaux seront visibles et sont déjà visibles. Néanmoins, ceux qui participent à l’illusion de ce Monde sont aussi présents. Il vous appartient, par l’intermédiaire de la Vibration, de percevoir la Vérité de l’Unité et d’abandonner la Dualité existant au sein de cette matrice. La connexion est réalisée, en vous comme à l’extérieur de vous. Le Feu de la Terre s’établit. Le Feu du Ciel vient épouser le Feu de la Terre. Les deux se rencontrant au milieu de votre Être, comme au milieu de cette Terre, permettant de dévoiler ce qui doit l’être, permettant de révéler ce qui doit l’être, vous permettant de vous établir au sein de la Vérité, de la Beauté et de l’Unité.

Bien aimées Semences d’Etoiles, durant ces 24 heures et durant la période précédant la réalisation de la Croix dans votre Ciel et la venue de la Lumière, il vous appartient de vous préparer car c’est maintenant que tout se joue, car c’est maintenant qu’il vous faut trouver la Joie, la Vérité, l’Unité, si telle est votre Vibration, si tel est votre souhait d’âme et d’Esprit. La révélation de l’Esprit au sein de ce Monde s’accompagne, comme vous le savez, de la destruction de l’illusion. Rien de ce qui a été caché ne pourra plus vous être caché. Rien de ce qui a été occulté ne pourra rester occulté. Cela est la révélation de la Lumière, cela est la Vérité qui avait été annoncée. L’ensemble du Conclave se prépare à accueillir, comme vous, la révélation des dernières Clés de la Lumière, dans la semaine de votre 7 au 15 Août jusqu’à la fin de votre été et jusqu’à la fin de cette Dimension dont la date est maintenant arrivée. Ceci signifiant que cela peut être dès maintenant, comme jusqu’à la date butoir qui vous avait été annoncée.

L’Archange Uriel se tient prêt, avec vous, à résonner au sein de votre Présence Intérieure afin que votre Conscience échappe à la matrice, spiritualise cette matière et la rende à sa Créatrice et à sa Vérité : la Divine Marie. Bien aimés Enfants de la Lumière, la préparation, comme vous le savez, est Vibratoire. Elle concerne l’établissement de votre Conscience au sein de la nouvelle Vibration, au sein des nouveaux Cieux et de la nouvelle Terre. L’accouchement de la Terre se déroule actuellement sous vos yeux. Elle est en train de naître, de renaître, au sein de sa nouvelle Dimension. Certains d’entre vous l’accompagneront, d’autres regagneront leur Demeure d’Eternité, au sein de leur Conscience libérée, au sein de leur Dimension Stellaire. Chacun, chaque être, chaque enfant, chaque être humain ira là où le portera sa Vibration, là où le portera sa propre Lumière. Il ne peut en être autrement. Certains d’entre vous serviront le Christ au sein des dernières étapes de préparation. Bien aimés Enfants de la Lumière, réjouissez-vous, car l’heure est venue de vivre ce pourquoi vous êtes là, ce pourquoi vous êtes venus, non pas depuis les temps où vous êtes prisonniers de cette matrice, mais bien au sein de cette vie qui signe votre libération. L’heure est à la Liberté, l’heure est à l’Unité, l’heure est à la Conscience Unifiée et ce moment est maintenant. Ainsi, je scelle en vous, partout sur la planète, la Nouvelle Alliance, celle vous permettant de réaliser la Nouvelle Eucharistie unifiant, en vous, la Présence de Christ / Mikaël / Marie, au sein de la Vérité retrouvée, au sein de la Conscience Unifiée.

Bien aimées Semences d’Etoiles, l’heure est venue d’ouvrir et de fusionner votre Triple Radiance au sein de votre Unité, en Présence de Marie, de Christ et de Mikaël. Nous sommes avec vous. Nous sommes en vous. Le seul endroit où nous trouver est au sein de votre Cœur. Les signes du Ciel descendent sur Terre. Les signes de la Terre s’élèvent vers le Ciel afin de fêter cette Nouvelle Alliance comme il se doit : au sein de la Vérité retrouvée, au sein de la Nouvelle Unité. Les Vibrations de la Lumière pénètrent votre système solaire et vous permettent dorénavant de vivre en Unité, si tel est votre choix. Il vous faut pour cela regarder avec clarté les zones d’Ombre demeurant et qui devront être éclairées par la Lumière. Ainsi, vous pourrez faire vôtre la parole du Christ : « Je suis la Voie, la Vérité et la Vie. Je suis l’Alpha et l’Oméga. Je suis Ici et maintenant, au sein de ma Présence révélée, au sein de l’Êtreté. » Plus jamais la falsification ne pourra vous illusionner et vous tromper car la Clarté sera votre lot quotidien. Mais avoir la Clarté extérieure passe aussi par la Clarté Intérieure. Le ménage se fait. La maison devient propre afin d’accueillir le Fils Ardent du Soleil et l’ensemble de la Confédération Intergalactique apparaissant peu à peu, au sein de vos cieux, en de multiples endroits de cette planète. Tenez-vous prêts car l’heure est venue. Tenez-vous prêts car c’est maintenant. Il n’y a pas d’ailleurs que maintenant. Il n’y a pas d’autres temps que maintenant. Ceci est la Vérité de la Lumière révélée. Ceci est votre héritage. Ceci est la promesse qui vous avait été faite. Nous sommes venus jusqu’à vous. Nous sommes venus vous présenter ce que vous êtes. À vous de l’accepter, de l’intégrer et de le devenir.

Voilà, bien aimés Enfants de la Lumière, les quelques mots car il y a plus important que les mots, la Vibration que nous vous transmettons et qui, pour la première fois, en ce jour, réunit la Présence de Christ, Marie et Mikaël, en Votre Présence, au sein du Conclave, au sein de cette Terre, comme au sein des Forces de la Confédération, rassemblées en cette occasion. Je reviendrai, quant à moi (ainsi que vous pouvez m’appeler chaque jour), de manière plus formelle, pour vous annoncer un certain nombre de choses, une fois que l’énergie Ki-Ris-Ti sera installée au sein de votre Présence à vous-même, une fois l’Annonce de Marie réalisée, pour ce que vous avez nommé « ma fête ». Je reviendrai, à cette occasion, de manière formelle, cette fête-là, à 21 heures, heure française, afin de vous délivrer de votre illusion, si tel est votre souhait, en totalité. Je laisserai Marie s’exprimer plus longuement sur le rôle du retour de la Lumière, sur le rôle de l’établissement de la Croix au sein de vos Cieux et ce que cela traduira en vous-même : la Résurrection. L’heure est venue de Renaître, l’heure est venue de vous établir au sein de la Vérité, de vous dépouiller de votre ancienne peau et de revêtir votre Peau Eternelle, votre Peau de Lumière, de Cristal, de Diamant. L’heure est maintenant, alors, soyez en Joie. Qu’aucune peur ne vienne ternir la réalisation de la Lumière en vous. Le spectacle du monde est tel qu’il doit se dérouler, conformément à ce que les prophètes avaient annoncé car vous êtes réellement, et en Vérité, dans les temps prophétisés. Je reviendrai donc le 29 Septembre, jour de ma fête. Je viendrai, à ce moment-là, vous annoncer d’autres choses et vous permettre de réaliser un certain nombre d’autres choses. Le moment est, pour l’instant, à vivre et à vous établir au sein de votre Présence Lumineuse, au sein de la Présence de Christ, de Marie et de la mienne. S’il existe, bien aimés Enfants de la Lumière, au sein de cette assemblée, des interrogations concernant ce que je viens d’annoncer, concernant la Présence de la Vibration Tri-Unitaire qui s’établit de manière définitive au sein de votre Monde, je veux bien y apporter un éclairage ou un souffle nouveau.

Question : pourriez-vous développer sur ce que nous appelons l’Epée de Mikaël ?
Bien aimée, l’Epée, ainsi nommée Epée de Mikaël, est l’Epée de Vérité du Christ qui revient à vous afin que nul ne puisse ignorer la Lumière, quel que soit son destin, quelle que soit sa Vérité, quel que soit son chemin et sa destination. L’Epée de Vérité vient vous révéler à vous-même car vous ne pourrez plus vous fuir, car vous ne pourrez plus ignorer ce que vous êtes, en Vérité, au-delà des masques que vous avez construits, au-delà de l’arbre où vous vous êtes cachés afin d’apparaître nus au sein de vos robes de Lumière, quand celles-ci descendront jusqu’à vous. L’Epée, ainsi nommée, de Mikaël est entre les mains de Christ. Je précise que, durant cette période précédant l’Annonce faite par Marie, beaucoup d’entre vous, bien aimées Semences d’Etoiles, percevront les Vibrations au sein de leur Couronne Radiante de la Tête et beaucoup, aussi, percevront le Triangle Sacré. Mais la Clé, je le répète, est le Cœur, le Temple Intérieur. Il vous reste peu de temps pour pénétrer au sein de la Couronne Radiante du Cœur. Je vous engage donc à éclairer toutes les zones d’Ombre, à abandonner les faux fuyants, les faux semblants et pénétrer en humilité au sein de la Vérité. Je précise que l’heure n’est plus aux images, que l’heure n’est plus aux représentations, que l’heure n’est plus aux religions, que l’heure est au vécu de votre expérience et rien d’autre car seul cela subsistera, car seul cela est Vérité. Le reste n’est que projection, le reste n’est qu’illusion et faux semblants.

Question : Si vous êtes de retour le 29 Septembre, l’Annonce de Marie aura donc lieu après ?
Marie vous a dévoilé, au mois de mai de votre année, que son Annonce aurait lieu pour chaque être humain de la planète, avant ma fête. Nul, ainsi, sur cette Terre, ne pourra, à ce moment-là, ignorer qui est Marie, quel que soit son acquiescement à sa Présence, quel que soit son refus à sa Présence. Comprenez-bien que cet acquiescement ou ce refus ne sera pas une décision de votre tête mais, bien plus, une décision de la Vibration de la Lumière que vous aurez été capables d’éveiller en vous, ou non.

Question : comment intégrer au mieux cette Vibration Tri-Unitaire ?
Cela correspond à ce que le bien aimé Archange Anaël a exprimé fort longtemps et à de multiples reprises : vous ne pouvez pénétrer le Royaume des Cieux si vous ne redevenez comme un enfant. Cela veut dire simple, humble, vrai, authentique. C’est par cela que vous vivrez l’Abandon à la Lumière. Bien évidemment, il existe des circonstances de vie, au sein même de votre matrice, qui pourront être des aides ou des freins à votre établissement au sein de votre Vérité. Mais, encore une fois, il n’y a que vous et vous seuls qui pouvez franchir ce dernier pas avant le moment opportun. Nous vous engageons solennellement à ne plus adhérer à une quelconque croyance afin de devenir vous-même, au sein de votre Vérité, et à suivre cette Vérité et rien d’autre. C’est la seule façon de préparer votre Temple Intérieur à l’établissement du Christ en vous, afin de parfaire et d’accomplir ce que vous êtes venus faire en cette fin des temps. Comme je l’ai dit, ne vous attardez pas au vacarme du monde. La seule Paix, la seule Vérité se trouve en Vous, de toute Eternité. Ne donner plus poids, ne donner plus corps à ce qui se passe à l’extérieur, ne veut pas dire ne plus vivre au sein de cet extérieur, car vous êtes partie prenante, encore, de cette matrice. Mais, à travers l’Unification de votre propre Conscience, par dépassement du Bien et du Mal et de la Dualité, en transcendant cette matrice, vous permettrez alors que Christ, Marie et Mikaël, en leur Vibration et leur Conscience, s’établissent en vous et vous permettent, par là-même, de rejoindre l’Eternité. Je tiens aussi à préciser qu’il n’y a pas lieu de chercher d’autres dates que celles que nous vous donnons pour nos rendez-vous Vibratoires et de Conscience car les évènements, ainsi que je vous l’ai dit, sont pleinement en cours. Ainsi donc, la seule réponse par rapport à ces évènements eux-mêmes, quant à votre destin, votre destinée et votre place, ne trouveront d’écho et de réponse qu’à l’Intérieur de votre Cœur et nulle part ailleurs. Ne vous souciez pas, non plus, de ceux que vous appelleriez, au sein de cette illusion, vos proches, quels qu’ils soient. Ne vous souciez pas, au sein de cette illusion, de ce que vous pourriez appeler vos biens, car le seul bien est votre Êtreté et votre Eternité. Et la meilleure façon d’irradier la Lumière, est de devenir soi-même Lumière, et non pas d’avoir peur, et non pas de se projeter au sein d’une quelconque illusion. Vous ne pourrez plus vous cacher au sein de l’illusion. Vous ne pourrez plus vous soustraire à ce que vous êtes. Quand nombre de prophètes, quand nombre de visionnaires, quand nombre de médiums et de mystiques vous ont affirmé que la Voie du Cœur était la seule Clé, cela est l’unique Vérité qu’il vous faut intégrer. Le Cœur n’est pas une idée. Le Cœur n’est pas une projection. Le Cœur n’est pas un affect. Le Cœur n’est pas un système philosophique. Le Cœur est une Vibration vous permettant de vivre la Joie de votre retour au sein de votre Unité. Gardez cela présent, gravé en vous, car toute solution se trouvera au sein du Cœur, quoi que vous ayez à vivre au sein de cette matrice. Vous le savez aussi, dès aujourd’hui, la Triple Unité de la Lumière se déverse, maintenant, de façon continue. Ainsi, vous avez donc tout loisir pour vous établir, au sein même de cette journée, comme au sein de chacune de vos journées, au sein de votre Temple Intérieur. Cela ne veut pas dire, encore une fois, se retirer du monde, mais se retirer en vous, afin d’y puiser la Lumière, la Force, la Vérité, l’Unité, afin de continuer votre route au sein de cette matrice, tant que cela sera nécessaire. Cherchez le Royaume des Cieux qui est en vous et le reste vous sera offert de surcroît, sans difficulté. Bien aimés Enfants de la Lumière, bien aimées Semences d’Etoiles, il est temps maintenant, pour moi, de me retirer afin de permettre, dans quelques instants, à la Divine Marie, de continuer et de vous donner des informations transformantes. Recevez Amour et Gratitude. Je vous dis, quant à moi, au jour de ma fête, à 21 heures. Profitez de cette journée car elle est importante, de par le rassemblement des Consciences. Elle est importante par le rassemblement de la Tri-Unité de Lumière permettant la conjonction, cette conjonction, au sein de vos Cieux et de votre Terre, est à même de vous favoriser le passage au sein de votre Cœur. Vous ne devez avoir qu’un seul but, qu’une seule fonction, qu’une seule tension et qu’une seule Vérité et qu’une seule idée : vous établir au sein de ce que vous êtes. Bien aimées Semences d’Etoiles, bien aimés Enfants de la Lumière, que ma Lumière vous guide, que la Lumière de Marie vous inspire et que la Lumière du Christ transperce en vous, et vous permette de réaliser, ce que vous êtes. L’Amour du Conclave, de la Flotte Mariale, de l’ensemble des Consciences de la Confédération Intergalactique qui accompagne ce mouvement, vous accompagne. À très bientôt. »

Message de Marie,  17 juillet 2010,  extrait du site « Autres dimensions »

« MARIE

17 juillet 2010

Je suis Marie, Reine des Cieux et de la Terre. Mes Enfants bien aimés, je viens à vous, comme je vous l’avais annoncé. Mes mots seront courts. Ils iront dans le même sens, bien sûr, que ceux qu’a prononcés l’Archange bien aimé Mikaël. Ainsi, dès aujourd’hui, je me rapproche de vous, de votre Cœur. Beaucoup d’entre vous, sur cette planète, commencent à percevoir ma Présence et mon Amour. D’autres rejoindront, au fur et à mesure du temps qui s’avance, le bataillon de ceux qui me reconnaissent. Bientôt, je vous annoncerai à tous. Cette annonce est une reconnexion, elle vous permettra, je l’espère, pour beaucoup d’entre vous, de vous tourner vers nous, et donc vers vous. D’oser aller vers ce que vous êtes : les Enfants de la Source, les Enfants de ma Création, au sein de cette densité. Bientôt je m’adresserai à chacun d’entre vous, que vous l’acceptiez ou non, car à travers ce contact que j’établirai, personnellement avec chacun d’entre vous, se trouvera la possibilité de rejoindre l’Unité. Bientôt, très bientôt, mon fils s’adressera, par la Vibration, à votre Cœur et allumera, en vous, si vous le souhaitez, le Soleil. Comme l’Archange bien aimé vous l’a dit, beaucoup de signes apparaîtront sur votre Terre (qui est la mienne) comme aux Cieux. La nouvelle Lumière, authentique (celle qui n’a pas été déviée), vient vous révéler à vous-même au sein de la douceur et de l’humilité, au sein du Feu de la Vérité et du Feu de l’Amour, vous permettant, chers enfants, si vous le souhaitez, de rejoindre votre Éternité, un à un. Dès que les dernières clés vous seront remises, il vous sera possible de décider et de rejoindre ce que vous dicte votre Conscience elle-même.

Ne vous attardez pas au vacarme du monde, à ce brouhaha que veulent opposer à ma venue ceux qui refusent encore de retourner à ce qu’ils sont. Ne vous inquiétez de rien. Soyez centrés en ce que vous êtes, et tout ira pour le mieux. Comme disait mon fils : « veillez et priez », non pas de cette prière stérile de la tête, mais de la prière de votre Cœur. Redevenir comme un enfant, c’est être humble et simple, car la Lumière est simple. Elle est Intelligence suprême et elle est simple. La Source a décrété, comme vous le savez, la fin définitive de l’illusion. Mais la Source vous a accordé aussi ce dont vous avez été privés, par certaines formes de consciences, au sein de ce monde : la liberté. Et cette liberté, bien sûr, est imprescriptible.

Ainsi donc, vous irez là où vous porte votre Vibration. Votre destination sera établie à partir du moment où mon Annonce arrivera. Car, à ce moment-là, mon Cœur de Mère espère que nombre d’êtres humains, de par la reconnexion que j’établirai, ouvriront, à ce moment-là, leur Cœur et décideront de retourner à la Vérité de ce qu’ils sont et de ne pas demeurer au sein de l’illusion. Rappelez-vous, toutefois, que l’illusion est finie, cette illusion qui se manifestera en toute connaissance de cause, et donc ne sera plus vraiment l’illusion et la souffrance que vous avez vécues. Dès la remise des dernières Clés de l’Archange Métatron, tout deviendra possible, à chaque instant, à chaque minute. Aucun d’entre vous, mes enfants, ne pourra ignorer ce que je lui dirai. Je vous préviendrai aussi, cette fois-ci ou une autre fois (tout dépendra du nombre de Cœurs ouverts, du nombre d’enfants réveillés à eux-mêmes au sein de leur Lumière), je viendrai vous annoncer, trois jours avant le moment où il faudra cesser toute activité extérieure, afin de vous préparer à ce que nombre de mes prophètes ont appelé les fameux trois jours. Cela peut survenir dès l’installation de la croix dans votre ciel jusqu’à la date butoir qui vous a été donnée par les différents Archanges. Cela peut survenir et advenir à chaque moment, à chaque souffle de votre respiration.

L’ensemble de la Confédération Intergalactique (et plus essentiellement ma Flotte) ajustera les données, le calendrier, mais je veux que vous sachiez, comme vous l’a dit Mikaël, que c’est maintenant. Il n’y a plus de délai, il n’y a plus de temps à espérer et à attendre. Il est temps de réaliser ce que vous êtes. Il est temps de vous établir au sein de votre Vérité, et au sein de la Lumière. Mon Cœur de Mère vient du Ciel. Je viens du Ciel et j’apparaîtrai au sein de vos Cieux, non pas, comme certains voudraient vous le faire croire, au sein d’une apparition, mais bien plus au sein de la Lumière et non pas d’une quelconque, encore, illusion. Votre Cœur le saura instantanément, au-delà même de ce qui sera perçu, au-delà même de ce qui sera ressenti. Votre Cœur vibrera à l’unisson de la Vérité que je manifesterai. Cela est en route. Comme vous le savez, je reviendrai aussi à la fin de votre mois de juillet, afin de vous préparer à la Croix du Ciel. Il est possible que j’aie un décalage de quelques jours, fonction des circonstances se déroulant actuellement dans vos cieux les plus proches de votre Terre. D’ici là, il y a à parfaire votre préparation, à accueillir la Lumière, à expérimenter la paix de la Lumière, quelque soit le vacarme de ce monde.

Ainsi que vous l’ont dit certaines de celles qui m’accompagnent, la Terre vit son accouchement, et vous êtes là pour l’aider, par votre Présence, par votre Cœur. C’est en réalisant, en vous, la nouvelle Tri Unité, en accueillant, en totalité, la Vibration de l’Esprit Saint, la Vibration de l’Ultraviolet et de la Source, que vous pourrez permettre à cet accouchement de mieux se dérouler. Au sein de cet accouchement, nombre de vos frères et de vos sœurs rejoindront Christ au sein de leur Cœur. L’heure que vous vivez, en ces temps, et chaque heure, est d’une majesté particulière. Il vous appartient de le vivre, et rappelez-vous que cela ne peut se vivre que dans le Cœur, que simplement. Beaucoup d’illusions de ce monde vont essayer de vous entraîner dans l’inverse de la Joie, dans l’inverse de la sérénité et de la paix nécessaires. Quoiqu’il en soit, quelque soit votre état, à ce moment-là, mon Annonce vous parviendra. Il ne pourra y avoir aucun doute, de par la Présence même de la Vibration de votre Cœur. C’est à vous, après, qu’il appartiendra, si tel est votre souhait d’âme et d’Esprit, de vous établir au sein de ce Feu du Cœur. Nul ne vous forcera. Mais vous ne pourrez pas dire que vous ne saviez pas. Car, effectivement, aujourd’hui encore, beaucoup de mes enfants sont endormis, totalement investis dans l’illusion. Mais les choses changeront à mon Annonce. Elles changeront car vous deviendrez tous lucides sur notre relation, sur notre Présence. Lucides aussi sur ce qui est de la Vérité et ce qui est du mensonge, en vous comme à l’extérieur de vous. D’ores et déjà, certains de mes enfants éveillés ne peuvent plus être trompés, ne peuvent plus participer à l’illusion. Au sein de cette clarté nouvelle, de cette précision et de cette profondeur, les choses vous apparaîtront de plus en plus clairement.

Toutes les réponses seront au sein de la Vibration de votre Cœur. Aucune réponse, d’ailleurs, ne pourra être extérieure. Même ma Présence sera Vibrée au sein de votre Cœur. Cela vous permettra de faire toute la différence entre ce que je suis et ce que je représente pour vous, et certaines illusions qui vous ont été suggérées, voire imposées. Beaucoup d’entre vous se réveilleront alors à leur origine stellaire. Nombre de voiles doivent tomber, vous permettant aussi de vivre, en humilité et en simplicité, la révélation de ce que vous êtes, la révélation de notre filiation. Il vous deviendra de plus en plus aisé, aussi, de percevoir Christ. La séparation entre les mondes Unifiés et dissociés se désagrège, maintenant, de plus en plus vite. Les barrières tombent les unes derrière les autres afin qu’il y ait le moins de distance possible entre vous et nous. Cela se réalise sous vos yeux et en vous. Comme vous le savez, un certain nombre d’influences particulières au sein de votre système solaire, comme au sein du cosmos, entreront en résonance avec vous et avec la Terre. Cette entrée en résonance fera que plus rien ne pourra être comme avant, absolument plus rien. Ce jour-là et cette semaine-là, tout changera. La meilleure façon d’accueillir cela est de mener une vie calme et confiante. Vous n’avez rien d’autre à vous préoccuper que d’être calme et confiant. Vous n’avez rien d’autre à vous préoccuper que d’être ce que vous êtes.

Nous vous souhaitons réjouis, comme nous nous réjouissons de nos retrouvailles. Nous aimerions que le maximum de Consciences retrouve leur liberté et la Joie. Ce que nous vous apportons est la Vérité et la Joie. Ce que certains, au sein de cette illusion, veulent vous faire vivre, c’est la peur et l’absence de Joie. À vous de décider, dès maintenant ou dès mon Annonce, ce que vous voulez vivre. La Présence et le Rayonnement de Christ est présent, dès maintenant, au sein de l’orbe du soleil et de l’orbe de cette planète. Chacun peut s’adresser à lui, le percevoir, le ressentir, ceci n’est pas une illusion. Et, de toute façon, comment une illusion pourrait faire vivre la Vibration de votre Cœur ? C’est impossible. C’est d’ailleurs au sein de cette Vibration du Cœur que vous pourrez éclairer ce qui est vrai et respecter aussi ce qui est faux. Ainsi, quand Christ vous disait de ne pas juger, je vous le dis aussi, aujourd’hui, car vous ne savez pas, pour le moment, ceux qui sont vos frères et ceux qui ne le sont pas encore, parce que non réveillés. Contentez-vous de vous asseoir au sein de la Vibration. Contentez-vous de veiller, d’écouter. Continuez à vous préparer. D’ores et déjà, nous pouvons vous dire que, durant votre semaine du 7 au 15 août, beaucoup de choses vont changer. Elles n’ont qu’un but : vous permettre de vous retrouver et de nous retrouver.

La fin de l’isolement, la fin de la souffrance, l’établissement de votre Présence au sein de la Joie, c’est vraiment ce qui vient. Mais, pour vivre cela, il vous faut déverrouiller votre Cœur, il vous faut percevoir et Vibrer au sein du Cœur. Pour ceux d’entre vous, mes enfants, qui n’êtes pas encore dans cette Vibration, n’ayez aucune inquiétude. Car, si vous allez vers cela, en pureté et sans faux semblant, en acceptant de vous voir et non pas tel que vous croyez vous voir, cet allumage sera facile et facilité. Au sein du Cœur, il n’y a rien à redouter, il y a juste à laisser mourir ce qui doit mourir. La meilleure façon de laisser mourir ce qui doit mourir, c’est de ne pas juger, et surtout de respecter la liberté : la liberté de votre pire ennemi (ainsi nommé) que la liberté de ceux qui vous sont les plus proches. Car chacun doit découvrir la liberté et aller là où le porte cette liberté. Vous ne pouvez, ne devez interférer sur qui que ce soit. Ceci est la plus belle preuve d’Amour : rendre la liberté.

L’expansion de votre Conscience que vous vivez va vous conduire à expérimenter des Vibrations nouvelles dont l’Archange Mikaël vous a parlé longuement, correspondant aux cinq nouvelles lampes (ndr : chakras). Des Vibrations nouvelles apparaissent au sein de vos corps physiques. Elles traduisent, sans conteste possible, l’ouverture à votre nouvelle réalité. Portez votre attention, portez votre Conscience et votre intérêt à ces nouvelles Vibrations car, elles aussi, vous conduisent à votre Éternité. Il n’y a rien d’autre à préparer que vous-même, tout le reste suivra. Car, quand vous devenez Lumière, aucune ombre ne peut subsister. En accueillant la Lumière de mon fils, vous devenez lui. Par une alchimie particulière (ô combien falsifiée par les religions), par la fusion avec lui, avec Mikaël, avec moi, vous devenez cela. Vous êtes appelés à redevenir vous-même ce Fils Ardent du Soleil et cette Lumière. Cela n’est pas une revendication à crier sur les toits, aux autres, mais c’est un état d’être qui transparaît, sans aucune difficulté, pour vos frères et vos sœurs qui sont en route vers ce chemin. La Vibration ne peut mentir, elle vous ouvre ou elle vous referme. Au sein de cette Vibration, aucun frère, aucune sœur, quel que soit son chemin, ne peut vous mentir. Quoi qu’il dise et quoi qu’il fasse. C’est aussi donc un nouveau monde au sein de cet accouchement de la Terre, où, enfin, la notion d’humanité, de fraternité, va prendre tout son sens et toute sa place. Voilà mes chers enfants les quelques mots que je voulais rajouter à ceux de l’Archange bien aimé.

Ceux qui le souhaiteraient pourraient regarder, bien sûr, ce que signifie cette Croix, au sens astronomique et aussi astrologique, car elle concerne directement le devenir de cette Terre et de tous mes enfants. À cette Croix du Ciel, s’adjoint la Lumière venant du Soleil Central, et la Lumière de mon soleil d’origine, aussi. Rappelez-vous que l’ensemble des Forces de la Lumière qui viennent au sein de votre Ciel, ne viennent absolument rien vous imposer, mais vous proposer. C’est à vous de disposer et de décider. Beaucoup d’âmes aussi décideront de rejoindre les sphères de l’Éternité en laissant ce corps, car elles comprendront que ce corps n’est rien, que l’important est l’Esprit et le véhicule d’Êtreté. Cela sera fait en pleine Conscience et en toute lucidité. Il n’y a donc rien à regretter, il n’y a aucune souffrance à avoir par rapport à cela, si ce n’est au sein des attachements illusoires. Respectez le choix de chacun. Respectez le choix de la Mère Terre. Au sein de votre Cœur, il ne peut y avoir nulle souffrance, nul attachement. La liberté est totale. C’est cela que nous venons vous restituer. Ainsi que nous respectons votre liberté, respectez la liberté de tous, sans exception. Ne jugez aucun chemin, aucun choix. Nous vous demandons de rester éveillés et lucides, mais ne pas juger, ne pas condamner ou ne pas encenser. Laisser simplement la Lumière agir, pour vous, comme pour l’autre, quel que soit cet autre. Vous devez respecter cela.

Profitez aussi, comme vous l’a dit Mikaël, de cette journée, pour vous aligner en votre Présence car, au sein de cette Présence, il y a Joie, il ne peut y avoir souffrance, ni attachement, ni crainte, ni peur. Tout est paisible. Allez vers cette paix. Voilà ce que mon Cœur de Mère peut vous dire. Nous espérons tous, pour vous, le meilleur de vos choix. Encore une fois, nous respecterons tous les choix, sans exception. Mes chers enfants, s’il existe en vous encore quelque interrogation, je peux y apporter un éclairage supplémentaire, tout en respectant le fait que ce qui doit être dévoilé, pour la Croix dans le Ciel, ne le sera pas aujourd’hui car il est important que vous meniez votre propre maturation par rapport à cela. Avez-vous des questions ?

Question : sous quelle forme se fera votre Annonce ?
Elle sera, avant tout, Vibratoire, par ma Présence et, à ce moment-là, vous comprendrez ce que c’est que de retrouver sa mère et d’en Vibrer la reconnexion. Et chacun m’entendra distinctement. Ce message sera délivré à tous, sans exception. Que vous vouliez ou non l’entendre, que vous vouliez ou non le percevoir, il ne pourra en être autrement. Voilà. La teneur, maintenant, de cette Annonce, bien évidemment, ne peut pas être révélée maintenant mais elle sera, en quelque sorte, un grand choc, mais un choc d’Amour. À ce moment-là, vous deviendrez totalement lucide sur vos propres choix. Nombre de mes Messagers commencent déjà à sentir et à vivre ma Présence. Car je suis présente en eux et ils ont révélé ma Présence. En tant que Mère, je ne suis pas seulement au Ciel, dans une autre Dimension, mais je suis, aussi, présente en chacun de vous, comme l’est le Christ, comme l’est Mikaël. Et nous sommes présents, en vous, à l’intérieur, dans votre Cœur. Il existe un moment donné où l’ensemble de l’humanité prendra Conscience de cela. Je ne viens pas obliger quiconque, je viens simplement me rappeler à votre existence, afin de vous permettre de passer dans l’Être et dans la Vérité.

Nous n’avons plus de questionnement. Nous vous remercions.
Mes enfants bien aimés, je vous souhaite le meilleur. Et le meilleur que je puisse vous souhaiter est de retrouver la Lumière. C’est mon souhait de Mère. Je vous dis donc à la fin de votre mois de juillet, très probablement entre le 27 et le dernier jour de juillet, où, là, je vous donnerai des nouveaux éléments sur cette Croix et sur ce qu’elle signifie, en vous, comme au sein de ce monde. En attendant, l’Amour de la Lumière, l’Amour de mon fils, de Mikaël et le mien vous sont offerts, à votre volonté et à satiété. Mon Amour de Mère vous accompagne. Je viens vers vous, préparez-vous. Je vous aime. »

 

Message de l’Archange Uriel, sur l’Amour Universel,  ce message est  extrait du livret transcrit par Patrick Giani,  livret lisible et dont vous pouvez télécharger l’intégralité sur son site :http://www.giani.fr/livres_gratuits.htm

Message reçu le Lundi 29 Mai 1995 vers 6 h.30 à Narbonne

Je vais vous parler de l’Amour Universel.

L’Amour Universel qui englobe le plus petit atome et la plus grande des galaxies, quirelie le minéral à l’animal, et l’homme à Dieu.

L’Amour Universel est une force incommensurable de Bonté, d’Attention, d’Action créatrice, de Souffle divin et de Bonheur sans nom.

C’est la “Force forte de toutes les choses” des alchimistes, c’est le Graâl et c’est le bâton du Pèlerin divin, le sceptre des Pharaons au temps de l’Atlantide déchue, l’Amour de la Vierge Marie et le Sacrifice du Christ sur le Golgotha.

C’est tout l’amour des anges envers vous, celui des archanges, des chérubins et de toutes les créatures célestes.

C’est celui que déploie l’Univers-Dieu dans toute Sa Splendeur et Sa Gloire.

C’est celui qui anime toutes les créatures, animées et inanimées, terrestres et célestes, infiniment petites et infiniment grandes.

C’est la cohésion intime de toutes les particules, l’adhésion à la Foi salvatrice, la cohésion d’un groupe ou d’une équipe, l’amour qui relie deux êtres qui s’aiment.

L’Amour Universel n’a pas de Loi autre que celle de l’Amour du Coeur de Dieu Lui-même. C’est par Son Amour que tout se tient, que tout s’illumine, ici-bas et dans les Cieux, c’est toute la Puissance du Verbe et celle de la Création tout entière.

Vois comme cela est beau, ressens comme cela fonctionne, comment tout est relié, comme tout cela s’aime…

Écoute les voix célestes et capte le message d’amour qu’elles te communiquent. Aucune musique n’est comparable à ce chant d’amour du Créateur envers Ses créatures.

Il a dix mille voix, Il possède cent mille visages, des milliers de cœurs et une Ame, une seule âme mais quelle âme ! C’est l’Ame du Monde des Anciens ; oui c’est l’Ame duPère, celle du Pater Noster, Celui par qui tout arrive et tout se relie.

Entre dans cette dimension du cœur et tu pourras aimer sans limite, sans barrière d’aucune sorte. Tu ressentiras de l’amour pour tout ce qui vit, du plus petit insecte -aussi répugnant soit-il – au plus beau des paysages, du plus laid des hommes à la plus belle des jeunes filles, de la plus inharmonieuse des musiques jusqu’aux chœurs célestes.

Accepte tout cela en ton cœur, car tout ce qui existe possède une once d’amour qui vient du Cœur-même de Dieu. Tout est égal à Ses yeux, alors sois comme Lui : Aime.

Vous, les humains, faites constamment des distinctions : vous comparez, vous jugez, vous faites des bilans, des constats, des objections. Ainsi faisant, vous séparez ce que nous avons mis du temps à créer ; vous mettez des barrières et tracez des lignes de démarcation qui limitent vos perceptions.

Soyez humbles, reconnaissez que vous n’y êtes pour rien dans tout ce qui est, car vous êtes le simple outil du Créateur. Reconnaissez cela et vous vous sentirez à votre
juste place. Vous ne le regretterez pas.


                             Soyez gentils les uns envers les autres.


Apprenez à grandir véritablement, à quitter ce monde puéril de la guerre fratricide, et
donnez-vous enfin la main.
Reliez vos mains et reliez vos cœurs, ainsi vous vous relierez à Dieu et vous saurez ce qu’est l’Amour Universel. N’ayez crainte, nous sommes là pour vous aider, pour vous aimer. 

AIMEZ-VOUS LES UNS LES AUTRES.

Allélujah ! Béni sois-tu.

                                                         URIEL

 

12345...8
 

The Limace Psychopathe Blog |
Buzancy's Life |
Les Ardennes par samouraï 08 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | n°1 mondial de la vente dir...
| Ma page perso
| Dapefle