Vers la Lumière…

L'amour, énergie de guérison

21 décembre 2012

21 décembre 2012 – Solstice d’hiver

Classé dans : Nouvelles approches — michkaelohim @ 8 h 53 min

21 décembre 2012 - Solstice d'hiver dans Nouvelles approches solstice-21-12-2012

Bonjour mes amis,

 

En ce jour très médiatisé du 21 décembre 2012, jour évoqué comme le dernier des temps par de nombreux messages, voici la carte du ciel…

Ce que nous y voyons est de eux ordres : les nombreux carrés en rouge, traits tracés dans le centre du cercle et qui montrent le grand défi de choix personnel par rapport aux vastes  mouvements collectifs (carré Uranus Pluton et carrés de Neptune aux indices karmiques, à Jupiter et Mercure). Mais aussi une absence particulière de planètes dans cinq signes du thème.

 

Le mouvement collectif est donné par les planètes lentes : Uranus, Pluton et Neptune, ces trois planètes influent sur l’ensemble de notre humanité et génèrent de puissantes transformations que nous ne pouvons éviter. Nous voyons tous le monde au travers de ces influences actuelles : la révolte et le progrès inventif d’Uranus, la destruction et la mise à jour de la vérité qui sont les apanages de Pluton ; le sentiment d’être dans le pire des chaos et le sans limite de Neptune. Ces influences n’ont rien de bon ni de mauvais en elles mêmes. Par contre nous avons le choix de la façon de les vivre, de les traverser et de les ressentir.

 

Comme vous le voyez une partie de la roue zodiacale est vide, laissant libres des secteurs entiers du ciel où « rien en se passe » sauf en miroir. Le cancer, par exemple,  sera affecté par le Capricorne qui lui fait face et héberge trois planètes dont le Soleil qui y entre aujourd’hui pour un mois,  mais aussi deux planètes très transformatrices puisqu’elles gouvernent et renvoient directement à l’énergie du Scorpion : Mars et Pluton.  Et ainsi de suite, chaque signe non occupé par des planètes sera soumis à son vis-à-vis qui lui fait reflet et parfois de l’ombre. Ainsi en cancer on aspire à la douceur, la tendresse, et à rester dans ses rêves d’enfant, mais le Capricorne lui demande responsabilité, solidité, autonomie et structure. Pas toujours facile mais permettant de devenir vraiment adulte!

 

En reprenant signe par signe, j’ai envie de vous donner un petit aperçu du moment :

 

En Bélier, Uranus et la Lune se lient pour nous aider à innover, faire un pas en avant vers le nouveau, oser avoir de l’audace, s’exercer à prendre des initiatives inspirées (Lune) et géniales ou hors des normes (Uranus) faute de quoi, en résistant à ces influx, nous génèrerions de la révolte intérieure et de l’instabilité mentale (Uranus) autant que de la confusion (Lune) en nous même comme auprès de nos relations. La non rébellion est la clé de la paix. C’est Mars en Capricorne qui donne le mot d’ordre : patience, persévérance, intériorité avant d’agir, responsabilisation…

En Taureau, signe de bien-être, de routine et de paix, de construction et de matérialité, se trouvent le nœud sud et la Lune Noire, le premier nous donne envie de rester dans quelque chose d’habituel et confortable (ce qui est bien sûr à la fois agréable, rassurant mais aussi terriblement ankylosant) tandis que la Lune Noire nous donne la peur de manquer, le sentiment de perdre nos moyens matériels, notre vitalité physique et notre envie de construire quoi que ce soit car elle induit une privation passagère de ces mêmes moyens. C’est une position difficile qui nous affecte tous, quelles que soient nos situations concrètes de vie. La sagesse invite à se référer à notre perception de l’au-delà dans le Scorpion qui donne des réponses), à voir l’invisible, à nous connecter à notre dimension de médiumnité naturelle  et de perception extra sensorielle, autrement dit à nous ouvrir à l’autre partie de nous qui n’est pas palpable mais plus reliée à notre essence. Mais également à capter le lien qui nous unit à chaque « autre » que nous rencontrons. Sinon nous sommes exposés à une grande perte de foi dans notre devenir physique. C’est Vénus en sagittaire qui commande ce signe : donner de la valeur à ce qui élevé et noble, suivre sa propre route sans s’éloigner d’elle, sans se détourner pour se disperser vainement

En Gémeaux Jupiter fait en ce moment appel à notre intériorité car il est rétrograde, il nous invite à nous relier avec confiance à notre bonne étoile, cette petite voix qui nous guide et nous encourage vers l’enthousiasme et donne du sens à nos épreuves, mettant en évidence que rien n’arrive par hasard mais que tout est cadeau si nous y mettons de la conscience. Le carré à Neptune jette le trouble sur nos espérances et nous met au défi de rester clairs dans la confusion ambiante. Ce n’est pas forcément facile mais l’amour sans condition  et l’acceptation pure et simple des circonstances sont les clés du calme mental, faute de quoi avec Jupiter en Gémeaux c’est l’aliénation assurée de la capacité de raisonner sereinement et l’emballement garanti dans le « parler pour ne rien dire » !

En Cancer, signe vide de planètes, il s’agira de grandir grâce à la puissance du Capricorne qui lui fait face. Le Cancer tend à rester dans des attitudes d’enfant capricieux et ne désire rien tant que d’être « nourri » par les autres au sens moral surtout, il se met donc en grande dépendance. La Lune en Bélier, qui gouverne ce signe, peut aider à franchir un cap, dépasser ses peurs d’enfant et oser devenir pus individualisé, plus « chef de soi même » sans attente d’une « mère » potentielle pour le réconforter ou le guider. Devenir sa propre mère, prendre soin de soi est toujours la clé du cancer dans notre thème.

En Lion, signe vide, maîtrisé par le Soleil,  l’ego sera mis au rancart par la neutralité du Verseau qui lui fait face ou valorisé par son fanatisme, selon notre choix, ainsi la guerre violente pour des débats d’idées peut tout aussi bien apparaître que son contraire : l’instauration de nouvelles réformes et façons de penser pour le bien de tous. Du Capricorne où brille le Soleil, son maître, le Lion puisera –s’il le veut bien-  force et stabilité, désir ambitieux de servir le collectif plus que « regarder son propre nombril ». Notre créativité sera sollicitée dans ces domaines plus collectifs, ce qui en cette période de Noël est sans doute bienvenu : s’aimer pour ouvrir son cœur à autrui est la clé.

En Vierge, signe de service, de labeur et de la réalité quotidienne, l’absence de planète n’aide pas à la concrétisation, le vis-à-vis avec Neptune en Poissons encore moins, car c’est un signe émotionnel sur lequel la réalité physique a peu de prise, il fuit celle-ci pour se réfugier dans les paradis artificiels ou la mélancolie. Mais positivement, bous pouvons encore choisir,  si nous sommes armés grâce à notre thème personnel, et nous ne serons pas trop exposés à perdre pied. Par contre tous ceux qui « ne savent pas où ils nagent » déjà dans leur vie habituelle (les brebis égarées) sont encore plus dans la confusion et le brouillard et perdent parfois tout sens des réalités, passant à l’acte de façon totalement inadéquate ou restant là prostrés à s’abandonner à leur dépendances (drogues, alcools, dépendance sexuelle et affective, etc.) dans le plus dense des brouillards. C’est ce que nous voyons dans les informations répercutées par les médias et qui nous font dire que le monde devient fou…Mais où en sommes-nous nous-mêmes dans notre approche individuelle de la réalité concrète et quotidienne ? Vivre au jour le jour est la clé. Mercure en Sagittaire nous convie à prendre de la distance.

En Balance autre signe vide de planète, nous voilà un peu démunis du sens diplomatique et portés à la rébellion car un excès d’Uranus l’emporte en face, en Bélier. Mais si nous avons beaucoup de Balance en nous, nous pouvons aussi nous sentir dérangés profondément par l’ambiance en hauts et bas qui règne en ce moment  et par le stress ambiant, nous rêvons d’un tendre duo ou d’un tête à tête romantique et tout cela n’est pas très valorisé maintenant dans les circonstances. Cela n’empêche pas qu’il y en ait dans notre vie et que nous  y puisions grand bonheur mais cela n’est pas notre ressource principale, le ciel nous invitant à plus d’autonomie affective et à avancer vers de nouvelles manières inconnues de vivre notre  monde. Accueillir l’imprévu de tous les jours, y sentir le signe de l’ère nouvelle, voilà des clés. C’est Vénus en Sagittaire qui sert de référence et invite à « voir plus haut »

En Scorpion, Saturne le sage continue son travail de transformation, de dé-fusion pour ne plus être si mélangés aux émotions, aux attentes ou aux énergies de l’autre, pour arrêter les luttes de pouvoir. Il nous ouvre à nous même, à notre profondeur et à la dimension plus ésotérique de nous qui est dans notre capacité à nous connecter différemment à l’autre, au-delà des apparences et du désir pulsionnel ou des peurs de l’abandon enkystées dans l’inconscient.

En Sagittaire Mercure et Vénus s’allient pour nous donner concentration sur nos objectifs, détachement et recul, distanciation. Ils sont en interrelation avec Jupiter comme déjà vu.

En Capricorne les mots d’ordres sont intériorité et solidité, responsabilité et ambition. Il s’agit de décider d’agir pour que nous soyons tous ensemble portés vers des sommets où règne la vérité et non plus les faux semblants du qu’en dira-t-on ou des luttes de pouvoirs politiques et religieuses, étatiques et systémiques de tous ordres.  C’est en dedans de nous que doivent d’abord s’installer cette vérité et cette transparence (Pluton) afin que nos actes et comportements (Mars) soient en accord avec elles.

Le Verseau est vide et dépend d’Uranus en Bélier que nous avons vu plus haut.
Quant aux Poissons, avec Neptune et Chiron, ils nous ouvrent la voie de l’amour inconditionnel, de la guérison,  du pardon, de l’empathie et de la compassion pourvu que nous le choisissions… C’est ce que je nous souhaite à tous afin que nous participions ensemble à l’entrée de notre belle planète dans sa nouvelle énergie d’amour.

Michka

PS:  Aujourd’hui pour la première fois, j’ai publié cet article sur mon nouveau site qui est encore en « chantier »  (comme notre passage actuel vers une autre réalité ici-bas!) et je vous invite à en prendre connaissance,  je vais doucement passer de ce blog à ce nouveau site et vous y êtes les bienvenus:  « Vers la Lumière »

 

 

3 réponses à “21 décembre 2012 – Solstice d’hiver”

  1. hardy françoise dit :

    Mais oui , j’aurais aimé vous répondre sur votre nouvel espace que je trouve magnifique de clarté à tous niveaux : l’expression, le graphismes des lettres blanches sur le noir donnent un contraste magnifique, mais je n’ai pas réussi à répondre…il (le site) ne veut pas de mon nom ni de mon adresse mail .. Je trouve cela drôle puisque je peux encore vous remercier de cette belle création et vous souhaite une tendre ET LUMINEUSE fête de NOEL

  2. michkaelohim dit :

    Bonjour chère Françoise et merci de vos compliments sur le nouveau site, compliments que je vais transmettre surtout à ma fille qui en est la cocréatrice. Ne vous tourmentez pas pour les commentaires, cela vient simplement d’une modération qui disparaitra sans doute avec quelques ajustements. Merci de vos bons vœux et je vous souhaite aussi de joyeuses fêtes…
    Michka

  3. Lunesoleil dit :

    Françoise Hardy la chanteuse ???

 

The Limace Psychopathe Blog |
Buzancy's Life |
Les Ardennes par samouraï 08 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | n°1 mondial de la vente dir...
| Ma page perso
| Dapefle