Vers la Lumière…

L'amour, énergie de guérison

5 août 2012

Peut-on se mettre en colère?

Classé dans : Nouvelles approches — michkaelohim @ 12 h 19 min


Peut-on se mettre en colère? dans Nouvelles approches 010105i_angry_steaming

 

 

Pour illustrer mon propos, qui répond à mon besoin d’élargir encore la vision de la colère ou de prendre plus de recul,  je commencerai par la citation suivante, extraite  du blog de John Smallman, canalisation de Jésus,  traduite par Anne Duquesne:

«  Poursuivez vos prières, vos méditations, vos intentions positives de libérer toutes les attitudes dépourvues d’amour. Et permettez à tous les trucs qui surgissent en vous dans la foulée de s’écouler à travers vous sans vous y engager, ou tenter de les analyser ou de comprendre leur raison d’être. Votre intention de les libérer est tout ce qui importe ; se concentrer sur eux, s’interroger à leur sujet, et tenter de vous expliquer à vous-mêmes d’où vient tout ça (votre éducation, vos parents, des vies antérieures, etc.), c’est un peu comme ouvrir un sac poubelle de déchets de nourriture en décomposition — ça ne rime à rien et c’est vraiment très désagréable. Alors, résistez à la tentation d’enquêter, c’est inutile et cela ne fait que mettre un frein à vos progrès.

Rappelez-vous, vous êtes sur le chemin de votre réveil, il n’y a pas de déviations ou de voies latérales pour vous distraire ou vous ralentir, et notez que vous pouvez vraiment avoir une idée très précise que tout est en train de se réaliser comme cela a été divinement promis. »

 

         Pour parler en particulier de Mercure rétrograde en Lion, il peut se passer que la communication soit ralentie entre le cœur et l’esprit et que nous soyons réellement (selon ce qu’il y a en Lion dans notre thème natal) en proie à une crise de souffrance morale (liée à nos pensées certes mais mettant en doute nos sentiments, notre manière d’aimer ou notre capacité à être aimé(e); ce sont les blessures du Lion et nous sommes humains.

         D’autre part, il est parfois de « première nécessité » de laisser s’exprimer notre colère rentrée (Mercure rétrograde tendrait à l’enfermer dans les non dits) et cela peut permettre aussi à notre partenaire, ou notre vis à vis, de se positionner par rapport à une situation donnée qui aurait pu tomber dans l’inertie ou le pourrissement:  Les deux planètes maîtresses du Scorpion, grande énergie de transmutation, fournissent un indice à ce sujet:  Pluton (en quinconce à Mercure et au Soleil) appelle à nettoyer les choses qui se figent dans des attitudes du passé et Mars, dans le même temps, dans son coin,  invite à garder un sain équilibre, . Donc le Lion et Mercure rétro peuvent être des vecteurs d’expression de soi, de notre soi personnel et il n’y a rien à en redire car tout est acceptable, quand il s’agit d’éclairer d’amour toutes les souffrances afin qu’elles se libèrent, le moyen n’est pas à juger sinon nous ajoutons de la culpabilité et retombons dans nos travers.  Je ressens que pendant cette période d’août 2012, c’est dans la réciprocité d’échange sincère (Mercure en Lion) qu’est abritée l’évolution de l’amour, et pas forcément dans un compromis  qui empêcherait de faire se libérer les enfermements.

 

Les annales Akashiques mensuelles  - je tire souvent grand bénéfice à les consulter-  nous disent ce mois-ci  deux choses que j’apprécie en particulier pour guider notre comportement :

  1. « Découvrez comment tirer parti de vos ressources intérieures et déterminer ce qui est nécessaire — quand vous avez besoin d’être silencieux et quand vous avez besoin d’être bruyants, quand vous avez besoin d’être doux et quand vous avez besoin d’être forts. Ce mois-ci, soyez attentifs à la dualité. Soyez attentifs au flux et au reflux de votre vie personnelle et faites vos choix en fonction de cette dynamique lorsqu’elle commence à émerger au début du mois. »
  2. « Essayez les situations ou expériences que vous évitez habituellement mais dont vous savez qu’elles seraient bonnes pour vous. N’évitez pas les choses simplement parce qu’elles vous mettent mal à l’aise. Essayez d’entrer dans les situations qui pourraient vous faire grandir, même si cela vous rend nerveux. Découvrez qui vous êtes sur l’autre versant de cette peur. C’est un très bon moment pour affronter vos peurs, prendre une profonde respiration et y aller. »

 

Cette dernière partie me fait grand écho car j’ai l’habitude de me taire et de sourire, d’accueillir l’autre quoi qu’il se passe pour moi, quels que soient mes ressentis personnels et mes frustrations, je « travaille » dessus et je « passe à autre chose », ce qui est valable dans bien des circonstances. Mais les profondeurs de l’inconscient envoient parfois des relents nauséabonds de choses qu’on a vraiment refoulées et qui demandent à être entendues et notamment en cette phase Lion Verseau comment on se met au service d’autrui (Verseau ) sans avoir parfois assez rempli d’abord son propre réservoir d’amour et respecté ses propres besoins d’amour et de reconnaissance (Lion). Le lion alors ne peut pas ronronner,  c’est sûr il va exploser sa colère en nous et elle pourra dépasser notre limite et éclabousser les autres, d’autant plus si nous nous retenons sans cesse afin de ne gêner personne !!

 

angemikael dans Nouvelles approches  Ainsi soit-il et remettons nous en à notre Guide Intérieur qui nous             demande parfois d’être comme Michaël, celui qui terrasse le démon avec violence afin de faire triompher la lumière. Personnellement, j’ai toujours demandé à Michaël de me donner des forces et d’oser trancher pour la justice ou la vérité. Cela ne m’est pas facile parfois…Mais la compréhension et la compassion peuvent passer par des voies que nous n’avons pas à tenter de contrôler mentalement. Tout cela est juste. N’ajoutons pas des directives et de la discipline, l’amour de soi c’est s’ouvrir, accepter ce qui se passe sans jugement de soi, sans autocritique et autocensure permanente.  La souffrance a besoin de s’extérioriser parfois pour être libérée, pardonnons nous si la colère nous déborde et demandons pardons à ceux que nous avons peiné au lieu de repousser encore nos blessures qui tentent de s’exprimer et de les maintenir dans l’aura collective où elles entretiendront encore et encore la peine humaine.

Ceci n’est pas l’apologie de la violence mais son acceptation en tant que force existante et faisant partie de la dualité qui est dans cette dimension. La dualité c’est donc une forme choisie par la création, qui nous donne le libre arbitre d’expérimenter tous les pôles de l’humanité sans préjugé, juste en nous alignant sur notre intention.

Je vous souhaite d’oser traverser la dualité telle que les annales mensuelles nous y invitent : « Essayez quelque chose de nouveau ce mois-ci. Essayez quelque chose qui vous fait un tout petit peu peur. Ne vous mettez pas en danger, mais regardez vraiment comment vous vous limitez dans votre vie et essayez de dépasser ces habitudes. »

 

Avec un sourire je dois vous dire que moi,  je me suis fait déjà un  « tout petit peu peur » dans ces premiers jours d’août…. Et ce n’est pas confortable c’est vrai, ouf j’ai eu chaud!!…soleil-rayons_12

Michka

 

 

 

 

4 réponses à “Peut-on se mettre en colère?”

  1. isabelle p dit :

    question sortie de ma zone de confort, j’ai même tapé le stop…. oups ! un peu peur mais même pas mal et belle rencontre à la clé ! je ne sais plus comment te dire merci sans me répéter… alors entends le de mon coeur à ton coeur !

  2. michkaelohim dit :

    Isabelle, hip hip hip! hourrah! pour toutes les belles rencontres et merci de tous tes mercis :) Tu peux répéter cela ne me fait que du bien… hi!hi!
    Gros bisous et soigne toi bien!
    Michka

  3. Zora dit :

    Bonjour Michka et un grand merci à vous.
    Je me suis mise en colère et j’ai osé exprimer pour la première fois quelque chose qui m’étouffait et tuait l’estime intérieure de moi-même.
    J’ai eu peur de le faire mais je l’ai fait. Après le soulagement vint la culpabilité.La personne en face s’en fout mais ce qui est dit est dit. Et c’est en lisant votre article que j’ai su que c’était juste. Il faut dire que j’ai mars en lion dans mon thème natal et pluton,mercure,soleil,lune,venus,jupiter et uranus en vierge.Heureusement j’ai saturne en belier. Je retenais cette souffrance depuis mes 15 ans et j’en ai 43 aujourd’hui.Je me sens apaisée et libérée. Encore merci à vous qui êtes une merveilleuse personne!J’adore vous lire et vos messages sont porteurs d’Espoirs et d’Amour.Merci.

  4. michkaelohim dit :

    Bonjour Zora, merci de l’intérêt que vous avez porté à ce site.
    La Vierge en vous aimerait que la perfection et l’absolu soient sous contrôle ce qui est impossible et génère de longues souffrances et tortures mentales, voire des maladies. Le Lion en vous pose des exigences comportementales très strictes souvent guidées par les besoins de l’ego blessé avant de pouvoir être un rayonnement d’amour. Laisser le temps au temps…
    C’est vrai qu’une colère longuement retenue est destructrice. Nous nous taisons pour des raisons dont nous sommes seuls les détenteurs et que nous justifions souvent par des croyances dénuées d’amour, motivées par la peur. Dépasser nos peurs c’est faire un pas vers notre ombre et l’apprivoiser, c’est aussi évoluer. Mais personne ne doit critiquer le rythme que nous adoptons pour dépasser nos peurs ou la façon dont nous nous y prenons pour le faire. Un temps pour tout et une expérience personnelle pour chaque approche de situation, rien n’est « la meilleure façon ». La maîtrise de nos émotions passe toujours par « observer » et ce n’est pas nécessaire de juger, au contraire, cela nous ferait tourner en boucle dans la culpabilité. .

    Quant à notre vis-à-vis, notre intention ne doit évidemment pas être de le convaincre ni de lui faire « entendre raison » car ce serait un jeu d’ego. Il sera nécessaire pour guérir de pardonner tôt ou tard. Pour pardonner il convient de prendre la responsabilité de ce qui s’est passé jadis entre nous et qui a généré cette colère longtemps réprimée. Ce n’est pas de façon consciente que nous avons participé à cette situation mais notre âme a choisi d’en faire l’expérience et notre vis-à-vis (que volontiers on taxe d’adversaire ou d’ennemi) fut notre complice pour jouer ce jeu là. Et tout cela prend du temps, parfois des années et des années mais nous sommes sur un chemin de transformation et notre intuition profonde est notre protection.

    Bravo Zora!
    Michka

 

The Limace Psychopathe Blog |
Buzancy's Life |
Les Ardennes par samouraï 08 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | n°1 mondial de la vente dir...
| Ma page perso
| Dapefle