Vers la Lumière…

L'amour, énergie de guérison

  • Accueil
  • > Archives pour décembre 2009

21 décembre 2009

Mars en Lion

Classé dans : Astrologie,Prendre soin de ses pensees — michkaelohim @ 7 h 37 min

En astrologie humaniste, on considère que les planètes influencent le psychisme de l’individu. Cela est vrai pour toute la vie selon la position de chaque planète dans le thème astrologique dit « natal », sorte de photographie instantanée du ciel à la naissance de la personne. Cela est vrai aussi ensuite dans les mouvements que font les planètes par rapport à ce thème personnel.

Je désire vous parler de Mars en Lion car pendant ce cycle particulier Mars reste plus longtemps que d’habitude dans un signe. En effet il séjourne habituellement environ un mois et demi ou deux mois dans chaque signe. Mais en Lion il va rester pendant presque 8 mois, c’est dire l’importance de son impact sur nous en tant qu’individus et l’intérêt qu’il y a à connaître cela pour notre évolution personnelle,  si nous aimons comprendre ce qui se passe.

Que fait Mars dans notre thème natal?  Il décrit essentiellement la manière dont nous allons nous extérioriser au moyen de nos actes et aussi nos engagements, nos décisions. Il est le pôle masculin de l’être (que nous soyons homme ou femme)  et agit sous la dictée du pôle féminin de la personne, symbolisé dans le thème par Vénus. Mars montre quel est le dynamisme d’une personne. Ceci en fonction du signe solaire. Je rappelle que le signe solaire est celui que tout le monde connaît puisqu’il dépend du jour et mois de naissance. Les natifs de maintenant ont pour signe solaire le Sagittaire. Donc Mars montre en somme  nos comportements.

Que fait le Lion dans notre thème natal?  C’est par excellence l’énergie de création, créativité et de rayonnement.  C’est aussi l’énergie du cœur et de l’amour.  En Lion tout part de nous, nous sommes des égocentriques qui nous prenons pour le centre du monde. D’où une autorité de grands principes et une énergie où nous tendons de nous imposer pour être reconnus et aimés.  En Lion nous sommes généreux et nous donnons beaucoup mais c’est pour recevoir en retour la reconnaissance. De là vient la vraie problématique de ce signe: nous manquons d’amour et de reconnaissance, nous sommes blessés dans l’amour propre et nous le vivons comme un drame affectif. D’où la dévalorisation ou, au contraire, une forme de snobisme du Lion, deux expressions semblables de l’ego surdimensionné ou si vous préférez, de l’orgueil. Oui, cela surprend mais se sentir moins bien que les autres ou « pas à la hauteur »  est aussi une pure forme d’orgueil (et oui, moi aussi j’ai eu du mal à l’accepter cette vision là Clin doeil).

Comment utiliser positivement cette énergie narcissique? En acceptant de devenir plus simples, plus humbles et en comprenant que les autres aussi sont des soleils qui rayonnent, que nous ne sommes pas les seuls mais que nous faisons partie d’un groupe d’humains où chacun est aussi bien que nous, a aussi des faiblesses à transformer et des qualités en sommeil  à exprimer. Concrètement nous pourrons devenir de bons acteurs et faire de notre vie une fête ou une pièce de théâtre où nos drames seront tournés en dérision. Cela satisfera notre besoin d’avoir une cour autour de nous. Oui, si nous aimons ça, pourquoi pas?
Il est aussi très important (et très difficile oui, je le conçois croyez moi, les amis, je suis aussi concernée que les autres!) de DONNER sans ATTENTE de retour.  Nous avons tous l’énergie Lion dans nos thèmes mais certains d’entre nous auront plus de peine à vivre cette problématique selon les planètes qui habitent ce signe.  Cela nous épargne rarement.

Je vous donne un exemple pour mieux illustrer:

Deux sœurs ont dans leurs thèmes respectifs  le Nœud Lunaire Sud en Lion (Le Nœud Sud est un indice karmique, c’est à dire, pour faire court,  un excès qui nous est donné en naissant,  des dons très grands mais aussi des problèmes excessifs).  Soit ici,  un excès d’orgueil et une blessure affective de l’enfance autant qu’une disposition très forte à la loyauté et la créativité individuelle. Autant vous dire que leurs deux égos s’affrontaient en permanence, chacune d’entre elles voulant avoir raison. Du fait de son travail personnel, l’une a progressivement évolué vers plus de simplicité et de tolérance envers autrui et a cessé de se confronter à sa sœur,  comme d’ailleurs aux autres personnes. Mais l’aînée, qui est d’une autre génération n’a pas été bercée par la vague new age du développement personnel et elle souffre donc encore beaucoup du besoin d’être reconnue et approuvée. Voilà un exemple de pourquoi le thème natal personnel est important.

Mais elles ont aussi en commun  que ce signe du Lion se trouve en maison 2 ( c’est, en gros,  la façon de gérer l’argent, nos dons et ressources personnelles, notre vie matérielle) , c’est donc le Lion qui les  influence en terme de matériel: ainsi, toute une partie de leurs vies,  elles « régalèrent la galerie » (prodigalité)   pour se faire bien voir et apprécier  (bien sûr  en toute inconscience au départ) et  inondaient leurs amis et famille de bienfaits divers et surtout très matériels (cadeaux, argent, etc). L’une comme l’autre se sont trouvées dépossédées de presque tout mais en gardant leur fierté naturelle et ne voulant rien admettre de leur blessure d’amour propre.

Cependant l’une d’entre elles (et c’est la qu’intervient encore la notion des planètes dans un signe natal), ayant la Lune Noire et Pluton dans le Lion (deux énergies qui ne peuvent se contenter de laisser faire l’égo mais le confrontent à sa vanité)  a changé de cap et décidé que les vraies valeurs ne sont pas seulement matérielles et que l’amour est plus important. Elle a appris à devenir plus aimante, à observer son égo et l’amadouer  et à diffuser dans son rayonnement cet amour qui se place en notre centre à tous. Poussée de force  Indeci par ces deux aspects puissants que sont Lune Noire et Pluton, naturellement! Pas d’échappatoire possible!Sourire

Qu’en est-il donc de l’actuel Mars en Lion et que nous demande t’-il?

1/ de nous responsabiliser, c’est-à-dire prendre conscience que nous décidons à tout instant de ce que nous faisons et de ce nous créons par la loi d’attraction, que nous le voulions ou pas. Nous créons dans l’humanité pas seulement dans nos vies personnelles, n’oublions pas.
2/ de créer ce qui correspond à notre potentiel, c’est-à-dire d’abord de reconnaître en nous même ce potentiel, cesser de nous dévaloriser et de nous sentir moins que rien, nous sommes tous égaux et humains, il n’y a pas de meilleur ni de moins bien, malgré nos différences, nous avons le choix de nous accomplir en libérant nos schémas de pensées. NOUS AVONS LE DEVOIR DE NOUS RECONNAITRE tels que nous sommes.

3/ de soigner nos blessures égotiques ( appelées un peu à tort, nos blessures « affectives ») afin de rayonner d’une clarté plus grande et plus pure dans l’amour universel.  Finissons en de nous complaire dans les drames et tournons nous un peu vers une vision plus grande de nous même et de l’Humanité, chacun de nous est une fraction d’un ensemble qui a lui-même besoin de tous ses membres. Chacun de nous participe et est relié à l’ensemble, chacun interagit sur l’ensemble qu’il en soit conscient ou pas, cela est. De même que la force de gravité agit sur nous, que nous y pensions ou non, que nous y croyions ou pas. Cela est,  pour cette dimension.

4/ Sur le mode le plus évolutif possible, Mars en Lion nous invite à nous positionner avec autorité et discipline, non point par rapport aux autres, mais par rapport à nous même. Ce positionnement, qui doit tenir compte de nos qualités et de nos difficultés et les relativiser, permettra aussi de  prendre du recul par rapport à nos opinions et certitudes et notre expérience individuelle.

Dès lors que nous aurons traversé le besoin de nous affirmer dans l’orgueil et la souffrance affective, nous serons plus libres et autonomes, et d’autant plus puissants, nous retrouverons notre propre pouvoir personnel pour créer nos vies en conformité avec la Vie Universelle.

5/ Enfin, apprenons à aimer : aimer c’est d’abord s’aimer soi, totalement, non pas pour se valoriser et se faire voir, mais il s’agit de soigner  ses propres blessures. C’est la condition nécessaire et indispensable. Souvent nous affirmons que nous aimons quelqu’un ou les autres mais c’est faux, nous attendons qu’il(s) nous aime(nt) et nous comble(nt).  Profitons de ce Mars en Lion jusqu’en juin 2010 pour comprendre  que nous pouvons aimer sans chercher à nous affirmer nous même d’abord; qu’ aimer n’a pas forcément besoin d’être proclamé, dit et écrit sur les murs. L’amour peut être discret et silencieux, ne rien attendre comme retour, ni remerciement, ni récompense, ni reconnaissance, il en est d’autant plus grand et pur car dénué d’égocentrisme.

Mars en Lion dans Astrologie pdf nldu16122009.pdf

Le 16 décembre, jour de la Nouvelle Lune, Mars était en trigone de Soleil conjoint Lune Vénus et Pluton, ce qui signifie clairement: Les choses peuvent être facilitées en ce moment pour prendre du recul, élever sa pensée, retrouver notre  foi et notre optimisme afin de transformer nos carcans de conditionnements passés.

 

Je vous  adresse ici mes encouragements, nous sommes tous des Humains en devenir. Aimons nous du mieux que nous le pouvons.
Michka

20 décembre 2009

Fluidité de la vie…

Classé dans : Gratitude — michkaelohim @ 15 h 38 min

journeeparticuliereaaaaaa058.jpg

« Le même fleuve de vie qui coule à  travers mes veines jour et nuit court à  travers le monde et danse en pulsations rythmées.
C’est cette même joie qui passe à  travers la parole de la terre, sa joie en d’innombrables brins d’herbes et éclate en fougueuses vagues de feuilles et de fleurs. »

R. Tagore

16 décembre 2009

Mieux communiquer

Classé dans : Nouvelles approches,Prendre soin de ses pensees,Se connaitre pour guerir — michkaelohim @ 8 h 01 min

Mieux communiquer dans Nouvelles approches calins_gratuits

 

Aujourd’hui, Nathalie Hamelin nous offre une web conférence gratuite, sur Conversation Papillon , dont le thème est  « Mieux communiquer avec la PNL le temps des fêtes » 

La PNL (programmation neuro linguistique) est un ensemble de méthodes qui nous permettent de mettre en pratique tout de suite des outils.

Les soirées de fêtes sont souvent l’occasion de retrouver des gens avec lesquels on n’est pas forcément à l’aise et on arrive à cette période avec du stress et le cœur plus ou moins fermé.

Nathalie Hamelin propose ce soir des choses simples à mettre en œuvre pour se recentrer dans le présent, s’enraciner afin de ne pas être affecté personnellement par les ambiances qui nous entourent. C’est l’ANCRAGE.

Elle nous explique aussi comment créer un rapport à l’autre en dégageant de l’intérêt pour lui autant dans notre langage corporel que dans notre voix et notre écoute. À la base il y a le fait qu’aucun de nous n’a la même « carte du monde », c’est-à-dire la même perception. Et que cependant la perception de chacun est la meilleure pour lui-même. Ceci amène la tolérance et le pardon.

Un grand moment à partager ensemble ce soir à 20 heures, heure française et ce, gratuitement, je le rappelle (merci à Nathalie) . Pour accéder à la salle, cliquez ici

Ensuite entrez votre prénom dans la case d’utilisateur, pas besoin de mot de passe d’utilisateur, le mot de passe pour accéder à la salle de conférence est:  pnl

Choisissez votre vitesse de connexion Internet (DSL par exemple)  et OK. Ensuite vous serez connectés et attendrez que la conférence soit diffusée. Parfois de la patience est nécessaire car la mise en place est à l’heure précise, ce soir 20 heures. La salle est ouverte 30 minutes avant le coaching et on peut y faire connaissance,  grâce au tchat,  avec les autres participants déjà arrivés.

Après la conférence, vous pourrez questionner Nathalie sur le sujet de la communication.
Je serai parmi vous moi aussi pour écouter et participer alors à ce soir, j’espère!!

Michka

5 décembre 2009

S’épanouir dans des relations non dépendantes

Classé dans : Prendre soin de ses pensees — michkaelohim @ 7 h 48 min

Le livre qui porte ce titre date déjà de 1995 est un livre  très novateur au moment de sa publication mais totalement d’actualité maintenant dans cette époque d’insécurité où nous cherchons tous quelque chose ou quelqu’un,  comme une force pour avancer dans nos vies.

L’auteur Anne WILSON SCHAEF, explore notre façon d’être en relation les uns avec les autres que ce soit dans nos dépendances sexuelles ou les idéaux romantiques qui sous tendent nos rencontres, relations amoureuses. Elle nous dévoile comment nous projetons notre attente sur une autre personne en raison de mécanismes intérieurs qui nous échappent. Et comment nous tissons nous mêmes notre cage autour de ces relations et nous enfermons dans la dépendance affective.

Voilà encore une voie de guérison.  Anne WILSON SCHAEF nous propose douze étapes de « rééducation » afin de nous affranchir de ces dépendances (Extrait du livre):

LES 12 ÉTAPES DES DÉPENDANTS AFFECTIFS & SEXUELS ANONYMES:

1/ Nous avons admis que nous étions impuissants devant la dépendance affective & sexuelle et que notre vie était devenue impossible

2/ Nous en sommes venus à croire qu’une Puissance Supérieure à nous-même pourrait nous rendre la raison

3/Nous avons décidé de confier notre volonté et notre vie aux soins de Dieu, tel que nous le concevions

4/ Nous avons courageusement procédé à un minutieux inventaire moral  de nous même

5/ Nous avons avoué à Dieu, à nous même et à un autre être humain la nature exacte de nos torts

6/ Nous étions également prêts à ce que Dieu éliminât nos défauts de caractère

7/ Nous lui avons humblement demandé de faire disparaître nos déficiences

8/ Nous avons dressé la liste de toutes les personnes que nous avons lésées et avons résolu de leur faire amende honorable

9/ Nous avons personnellement réparé nos torts envers ces personnes chaque fois que nous pouvions le faire sans leur nuire ou porter préjudice à d’autres

10/ Nous avons poursuivi notre inventaire personnel et promptement admis nos torts dès que nous les avons découverts

11/ Nous avons cherché par la prière et la méditation à améliorer notre contact conscient  avec Dieu, tel que nous le concevions, le priant seulement de nos faire connaître Sa volonté et de nous donner la force de l’exécuter.

12/ Grâce à ces étapes nous avons connu un éveil spirituel, nous avons essayé de transmettre ce message aux dépendants affectifs et sexuels et d’appliquer ces principes dans tous les domaines de notre vie

 

41ejtbpagvlss500.jpg

Livre en vente,  ici par exemple:  neuf, ou pas neuf, à partir de 4,90 € .

*****************************************************************************

 

 

 

 

3 décembre 2009

La liberté dans l’amour

Classé dans : Messages de sagesse,Nouvelles approches — michkaelohim @ 7 h 44 min

Ce jour, je médite sur les lignes suivantes extraites d’un texte du site « Autres dimensions » qui retranscrit une canalisation de O.M. Aïvanhov et qui traite des relations entre âmes sœurs. Je trouve cette lecture intéressante parce que, pour moi , elle synthétise les principales qualités des relations non dépendantes. J’ai eu personnellement à faire ce chemin de libération des rapports de force dans mes relations… Et je trouve que cela dit bien ce que j’ai moi-même expérimenté de l’amour universel: nous pouvons  aimer tout le monde,  croyez le, dès lors que nous nous sommes libérés de nos propres chaînes car nous ne projetons plus d’attenteni de réaction dans nos relations à autrui.

 

Ma gratitude pour tous ceux qui participent à l’élaboration et à la gestion de ce site magnifique qu’est « Autres Dimensions »

En outre, j’étudie actuellement les relations professionnelles telles qu’elles sont dans la Nouvelle Réalité et  je retrouve les grandes lignes de ce que Coach Gupta Davender (sa présentation est encore quelques jours dans la rubrique « Accueil » de Conversation Papillon). Coach Davender  transmet une nouvelle idée essentielle pour réussir dans les affaires: être en affaires désormais c’est être dans des relations de « gagnant- gagnant »  et non pas dans des relations où il y a un gagnant et un perdant.
Bien belle journée à vous tous

Michka


« Question : ce que vous venez de dire dans la relation du Maître à l’élève, ça peut s’appliquer de la même manière dans la relation entre deux âmes-sœurs ?
Mais, évidemment, ça s’applique à toutes les relations. La particularité de la relation humaine, c’est d’être systématiquement déséquilibrée : il y a toujours un gagnant et un perdant. Alors, je sais qu’avec l’énergie qui s’est déployée depuis presque trente ans, vous avez des âmes-sœurs qui se retrouvent, des flammes jumelles, des reconnaissances karmiques qui vous mettent en Joie, qui vous mettent en Unité mais ce qui vous met en Unité, c’est la résonance, c’est pas la personne. Parce que, si vous devenez dépendant d’une personne, vous n’avez rien compris à la maîtrise. C’est exactement la même chose. Les relations doivent vous rendre libres. La relation n’est pas un lien. La relation doit vous faire demeurer souverain par rapport à n’importe qui. Si vous vous mettez sous la dépendance de quelqu’un, ne venez pas, après, vous plaindre que vous n’avez pas trouver l’Unité. L’Unité se trouve en Soi, par Soi, et par la Source et certainement pas par un être humain, soit-il un grand gourou, un grand Maître ou une âme-sœur, ou une flamme jumelle. La maîtrise vous renvoie systématiquement à vous-même. Ne demandez pas à quelqu’un d’autre de faire le pas pour vous. Un gourou est là pour exercer son rôle de gourou. Un sauveteur est là pour exercer son rôle de sauveteur. Une victime est là pour être une victime. La souveraineté c’est surtout pas être un de ces trois-là. Et vous ne pouvez pas prétendre à la souveraineté si vous jouez un de ces rôles, que ce soit avec la famille, que ce soit avec n’importe quel autre être humain. Rentrer en Unité se fait seul. Il faut que vous conserviez votre pouvoir. Vous ne devez remettre votre pouvoir à personne, sauf à la Lumière, sans ça, vous risquez d’être confrontés, dans les époques qui viennent, à des désagréments importants. Si vous admettez que l’Unité c’est se libérer, se libérer ce n’est pas se lier. Vous êtes d’accord. Ce qui ne veut pas dire être indifférent, ça ne veut pas dire qu’il faut abandonner les enfants, abandonner les parents, abandonner les amis, les femmes, et tout. Ça veut dire se rendre libre, au niveau de la Conscience de la Vibration. Ça veut dire ne pas dépendre Vibratoirement de quelqu’un, et encore moins à d’autres niveaux, familiaux, sexuels ou autres. Vous devez retrouver l’indépendance c’est-à-dire la souveraineté et vous vous apercevrez que, quand vous aurez fait ce pas vers la souveraineté, vous pouvez établir des relations avec tout le monde parce qu’à ce moment-là, ces relations sont libres, elles n’entraînent pas de réactions ou de liens. Tout ce qui vous fait aller vers votre souveraineté, vers votre libération, vous rapproche de l’Unité et, à ce moment-là, le Cœur s’ouvre. Mais vous ne pouvez pas prétendre ouvrir le Cœur, même si vous sentez le Cœur, quand vous êtes avec quelqu’un, en bénéficiant du Cœur de l’autre. Il vous met face à vous-même, simplement, mais aussi face à vos insuffisances, fut-il un Maître ou un parent ou un enfant, une relation, quelle qu’elle soit. La vraie relation est une relation libre où chacun est souverain. Elle se fait de souverain à souverain, dans une relation d’indépendance et de fraternité, de cœur à cœur, sans rien d’autre. »

O.M. AÏVANHOV -1er novembre 2009

 

 

The Limace Psychopathe Blog |
Buzancy's Life |
Les Ardennes par samouraï 08 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | n°1 mondial de la vente dir...
| Ma page perso
| Dapefle