Vers la Lumière…

L'amour, énergie de guérison

30 décembre 2008

Le don d’organes

Classé dans : Nouvelles approches — michkaelohim @ 19 h 24 min

cartededonneurdorganes.jpg

Comme beaucoup de personnes, je suis sensible au fait que nos organes sont perdus lorsque nous mourons alors que d’autres pourraient voir leur vie améliorée, voire préservée, si on pouvait leur faire une greffe.

Je me suis donc vraiment interrogée en profondeur sur ce sujet.

Lors d’une première approche, je me suis dit que ce serait très généreux de donner mes organes en cas d’accident afin que peut-être l’un des patients dont la vie est suspendue à cette échéance puisse être l’heureux receveur, en cas de compatibilité. Et j’ai demandé ma carte de donneur qui faisait état de ma décision.
Mais, en y réfléchissant plus en conscience,  de la même façon que je rejette de mon corps toute forme d’intrusion (médicaments chimiques,  tous les implants qu’ils soient dentaires,  implants de puce sous la peau, implants de stimulateur cardiaque ou de chambre à injecter des produits) j’ai approfondi ma réflexion au rejet des greffes et des transplantations. Et je me suis dit que nous jouons encore les apprentis sorciers dans ces domaines.

En outre,   j’ai de la mort une notion personnelle, une haute idée en somme, au moins égale à la valeur que je donne à la vie, celle d’un passage de notre âme d’une forme de vie à une autre, comme on utilise un véhicule pour nous faire aller d’un point à un autre.

Je ne suis pas pour préserver la vie du corps au-delà de certaines limites et  je me dis qu’il n’est finalement pas souhaitable de participer à changer le cours naturel des choses. Je suis convaincue que la maladie n’est que le résultat du choix de l’âme, comme une expérience et que ce choix est respectable. De même que mourir quand c’est l’heure. Je ne suis pas conforme à ce qui est habituellement admis car la plupart des gens affirment le contraire: surtout ne pas mourir! Mais, en général, ceux-la-mêmes ne prennent pas soin de leur propre vie spirituelle et sont prêts à bien des choses pour ne pas mourir physiquement. Alors je ne me sens pas solidaire de leurs pensées ni de leurs valeurs.
Je lisais un texte récemment qui émanait d’un chanelling avec les Êtres de Lumière et dont je vais vous délivrer ici le contenu entier, en respectant le vœu de leurs auteurs:

« Selon le corps médical, un homme est cliniquement mort après deux électroencéphalogrammes plat. Cette affirmation est-elle valable ? Que pensez-vous des greffes d’organes en général ?

«  Nous sommes bien évidemment contre les greffes d’organes, pour plusieurs raisons. Il faut que vous vous rappeliez que chaque partie de votre corps a aussi une partie éthérique, la partie invisible. Lorsque vous prélevez un organe pour le greffer sur un autre corps, il y a dysharmonie vibratoire. Il faudrait que vous puissiez fabriquer des organes de synthèse, des organes artificiels. Cela arrivera. Il faudrait aussi et surtout que vous compreniez que c’est très bien de sauver des existences humaines, autant que faire se peut, mais que l’acharnement n’est pas toujours bénéfique pour la personne et pour l’âme.Les comas prolongés sont parfois très douloureux et très difficiles pour l’âme, car elle est obligée de rester près du corps, elle est encore liée à lui par la corde d’argent, et elle ne peut donc pas partir sur son vrai plan d’existence.

Si vous pouviez voir la souffrance de certaines personnes en état de coma profond, vous feriez en sorte que cela ne dure pas. Les personnes ayant fait un certain chemin spirituel souffrent beaucoup moins, car elles sont détachées du corps, donc l’âme comprend beaucoup mieux ce qui arrive et peut travailler sur certains plans, même si elle ne peut pas aller totalement sur le plan de conscience qui et le sien, celui qu’elle atteindra après la séparation de l’âme et du corps. Elle peut tout de même être efficace sur le plan où elle se trouve.

Vous avez compris beaucoup de choses sur la vie, mais vous n’avez pas compris l’essentiel, vous avez compris le fonctionnement d’un corps, mais vous n’avez pas compris l’énergie de ce corps, vous n’avez pas compris ce qu’est l’âme. Certes, vous pouvez réparer un corps, mais vous ne pouvez le faire si vous n’avez pas intégré la totalité de votre fonctionnement. Les rejets proviennent de l’incompatibilité d’énergie entre le donneur et le receveur de l’organe greffé.

Techniquement, cela est presque parfait mais vous avez oublié l’essentiel. Vos manipulations arrivent à leur terme. Tout cela aurait été parfait si vous aviez fait intervenir le Spirituel, le Divin, mais comme vos chercheurs ne sont pas encore capables, dans leurs recherches, de faire intervenir cette notion spirituelle, cette notion d’Énergie Divine, il est normal que celles-ci soient vouées à l’échec. Par rapport au plan Divin, nous vous laissons accomplir certaines oeuvres, mais vous n’irez pas au-delà d’un seuil permis, cela vous sera interdit.  »

… …Vous êtes éphémères en ce monde. Vous n’avez pas compris le danger de ces transplantations et le danger des transfusions. Certes, il est noble de sauver la vie humaine, et vous devez le faire, mais en prenant un organe sur un corps vibratoirement compatible.

Lorsque vous aurez intégré le fait que même votre corps physique est énergie, que tout vibre, que tout bouge, vous aurez compris qu’il est très délicat d’effectuer des transplantations. Il faut que vous compreniez que ce corps et cette vie ne sont pas les seules et uniques choses en vous, que vous retrouverez facilement un autre corps dans une vie ultérieure. Quand votre corps ne vous servira plus, vous pourrez très facilement en reprendre un autre après un temps de repos, et vous n’aurez plus le même acharnement à vouloir sauver la vie.

La vraie façon de sauver la vie, c’est d’avoir conscience de votre vie et d’essayer de la vivre dans l’Amour. Vous pourrez ainsi faire grandir en vous ce qu’il y a de plus beau. Le corps n’est qu’un habit qui vous sert et que vous devez aimer, certes, mais qui n’est rien. Le principal est invisible à vos yeux et pourtant tellement immense. Votre corps d’énergie est tellement plus grand que votre corps physique !  »

Demain, dans l’Ère du Verseau, la machine humaine pourra être réparée avec des organes de synthèses, avec des membres artificiels qui seront plus vrais que nature, qui n’auront aucun corps éthérique, qui seront complètement neutres. Il y aura aussi du sang de synthèse qui ne sera porteur d’aucun germe, d’aucun microbe, d’aucune bactérie. Cela sera pour très bientôt, beaucoup plus tôt que vous ne le pensez.  »

Ils me montrent une image amusante, comme les pièces de rechange d’ une voiture.

«  Votre corps pourra acquérir des pièces de rechange uniquement pour les accidents. Vous pourrez personnellement soigner votre maladie par l’énergie qui est à l’intérieur de vous-mêmes. Les pièces de rechange seront réservées pour les corps des personnes accidentées.  » © http://assoc.wanadoo.fr/ciel-a-la-terre  

 

 

Pour ma part, j’ai choisi de guérir par la force de la pensée, par la force de la croyance. Mais je respecte le fait que certains ne peuvent pas, n’y croient pas et n’ont même aucune idée de leur propre pouvoir de guérison.

Michka

3 réponses à “Le don d’organes”

  1. Nancy dit :

    Je pense en effet que les vibrations doivent etre compatibles pour reussir une greffe d’organe. De plus il doit y avoir consentement de part et d’autre et operer sous certaines conditions seulement, que la meditation pourra reveler.
    Nous devons absolument tenir compte des elements dont nous sommes constitues et surtout vivre en harmonie pendant le temps qui nous est imparti sur terre.
    Nancy

  2. isa dit :

    Hum, je ne suis pas du tout d’accord.
    Il suffit de dégager la partie d’ame de l’organe transplante et de le renvoyer à l’ame d’origine et de remplir l’organe dégagé avec l’ame du receveur.
    Le donneur que j’ai vu était ravi de donner son organe :-)

  3. michkaelohim dit :

    Maintenant, ce qui me paraît important n’a plus rien à voir avec ces réflexions que j’avais il y a deux ans et toutes ces considérations, basées sur des principes de dualité et de séparation, ne sont plus les miennes. Nous sommes un grand Tout, chacun suit sa voie, celle pour laquelle il a choisi de venir sur cette Terre en cette époque précise. Et si chacun ne détenait qu’une parcelle de la Vérité? Et si tout était vrai en même temps? L’avis de l’un, celui de l’autre.. AIMER TOUT et NE PLUS EN JUGER, telle est devenue ma priorité.
    Michka

 

The Limace Psychopathe Blog |
Buzancy's Life |
Les Ardennes par samouraï 08 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | n°1 mondial de la vente dir...
| Ma page perso
| Dapefle