Vers la Lumière…

L'amour, énergie de guérison

  • Accueil
  • > Archives pour décembre 2008

30 décembre 2008

Le don d’organes

Classé dans : Nouvelles approches — michkaelohim @ 19 h 24 min

cartededonneurdorganes.jpg

Comme beaucoup de personnes, je suis sensible au fait que nos organes sont perdus lorsque nous mourons alors que d’autres pourraient voir leur vie améliorée, voire préservée, si on pouvait leur faire une greffe.

Je me suis donc vraiment interrogée en profondeur sur ce sujet.

Lors d’une première approche, je me suis dit que ce serait très généreux de donner mes organes en cas d’accident afin que peut-être l’un des patients dont la vie est suspendue à cette échéance puisse être l’heureux receveur, en cas de compatibilité. Et j’ai demandé ma carte de donneur qui faisait état de ma décision.
Mais, en y réfléchissant plus en conscience,  de la même façon que je rejette de mon corps toute forme d’intrusion (médicaments chimiques,  tous les implants qu’ils soient dentaires,  implants de puce sous la peau, implants de stimulateur cardiaque ou de chambre à injecter des produits) j’ai approfondi ma réflexion au rejet des greffes et des transplantations. Et je me suis dit que nous jouons encore les apprentis sorciers dans ces domaines.

En outre,   j’ai de la mort une notion personnelle, une haute idée en somme, au moins égale à la valeur que je donne à la vie, celle d’un passage de notre âme d’une forme de vie à une autre, comme on utilise un véhicule pour nous faire aller d’un point à un autre.

Je ne suis pas pour préserver la vie du corps au-delà de certaines limites et  je me dis qu’il n’est finalement pas souhaitable de participer à changer le cours naturel des choses. Je suis convaincue que la maladie n’est que le résultat du choix de l’âme, comme une expérience et que ce choix est respectable. De même que mourir quand c’est l’heure. Je ne suis pas conforme à ce qui est habituellement admis car la plupart des gens affirment le contraire: surtout ne pas mourir! Mais, en général, ceux-la-mêmes ne prennent pas soin de leur propre vie spirituelle et sont prêts à bien des choses pour ne pas mourir physiquement. Alors je ne me sens pas solidaire de leurs pensées ni de leurs valeurs.
Je lisais un texte récemment qui émanait d’un chanelling avec les Êtres de Lumière et dont je vais vous délivrer ici le contenu entier, en respectant le vœu de leurs auteurs:

« Selon le corps médical, un homme est cliniquement mort après deux électroencéphalogrammes plat. Cette affirmation est-elle valable ? Que pensez-vous des greffes d’organes en général ?

«  Nous sommes bien évidemment contre les greffes d’organes, pour plusieurs raisons. Il faut que vous vous rappeliez que chaque partie de votre corps a aussi une partie éthérique, la partie invisible. Lorsque vous prélevez un organe pour le greffer sur un autre corps, il y a dysharmonie vibratoire. Il faudrait que vous puissiez fabriquer des organes de synthèse, des organes artificiels. Cela arrivera. Il faudrait aussi et surtout que vous compreniez que c’est très bien de sauver des existences humaines, autant que faire se peut, mais que l’acharnement n’est pas toujours bénéfique pour la personne et pour l’âme.Les comas prolongés sont parfois très douloureux et très difficiles pour l’âme, car elle est obligée de rester près du corps, elle est encore liée à lui par la corde d’argent, et elle ne peut donc pas partir sur son vrai plan d’existence.

Si vous pouviez voir la souffrance de certaines personnes en état de coma profond, vous feriez en sorte que cela ne dure pas. Les personnes ayant fait un certain chemin spirituel souffrent beaucoup moins, car elles sont détachées du corps, donc l’âme comprend beaucoup mieux ce qui arrive et peut travailler sur certains plans, même si elle ne peut pas aller totalement sur le plan de conscience qui et le sien, celui qu’elle atteindra après la séparation de l’âme et du corps. Elle peut tout de même être efficace sur le plan où elle se trouve.

Vous avez compris beaucoup de choses sur la vie, mais vous n’avez pas compris l’essentiel, vous avez compris le fonctionnement d’un corps, mais vous n’avez pas compris l’énergie de ce corps, vous n’avez pas compris ce qu’est l’âme. Certes, vous pouvez réparer un corps, mais vous ne pouvez le faire si vous n’avez pas intégré la totalité de votre fonctionnement. Les rejets proviennent de l’incompatibilité d’énergie entre le donneur et le receveur de l’organe greffé.

Techniquement, cela est presque parfait mais vous avez oublié l’essentiel. Vos manipulations arrivent à leur terme. Tout cela aurait été parfait si vous aviez fait intervenir le Spirituel, le Divin, mais comme vos chercheurs ne sont pas encore capables, dans leurs recherches, de faire intervenir cette notion spirituelle, cette notion d’Énergie Divine, il est normal que celles-ci soient vouées à l’échec. Par rapport au plan Divin, nous vous laissons accomplir certaines oeuvres, mais vous n’irez pas au-delà d’un seuil permis, cela vous sera interdit.  »

… …Vous êtes éphémères en ce monde. Vous n’avez pas compris le danger de ces transplantations et le danger des transfusions. Certes, il est noble de sauver la vie humaine, et vous devez le faire, mais en prenant un organe sur un corps vibratoirement compatible.

Lorsque vous aurez intégré le fait que même votre corps physique est énergie, que tout vibre, que tout bouge, vous aurez compris qu’il est très délicat d’effectuer des transplantations. Il faut que vous compreniez que ce corps et cette vie ne sont pas les seules et uniques choses en vous, que vous retrouverez facilement un autre corps dans une vie ultérieure. Quand votre corps ne vous servira plus, vous pourrez très facilement en reprendre un autre après un temps de repos, et vous n’aurez plus le même acharnement à vouloir sauver la vie.

La vraie façon de sauver la vie, c’est d’avoir conscience de votre vie et d’essayer de la vivre dans l’Amour. Vous pourrez ainsi faire grandir en vous ce qu’il y a de plus beau. Le corps n’est qu’un habit qui vous sert et que vous devez aimer, certes, mais qui n’est rien. Le principal est invisible à vos yeux et pourtant tellement immense. Votre corps d’énergie est tellement plus grand que votre corps physique !  »

Demain, dans l’Ère du Verseau, la machine humaine pourra être réparée avec des organes de synthèses, avec des membres artificiels qui seront plus vrais que nature, qui n’auront aucun corps éthérique, qui seront complètement neutres. Il y aura aussi du sang de synthèse qui ne sera porteur d’aucun germe, d’aucun microbe, d’aucune bactérie. Cela sera pour très bientôt, beaucoup plus tôt que vous ne le pensez.  »

Ils me montrent une image amusante, comme les pièces de rechange d’ une voiture.

«  Votre corps pourra acquérir des pièces de rechange uniquement pour les accidents. Vous pourrez personnellement soigner votre maladie par l’énergie qui est à l’intérieur de vous-mêmes. Les pièces de rechange seront réservées pour les corps des personnes accidentées.  » © http://assoc.wanadoo.fr/ciel-a-la-terre  

 

 

Pour ma part, j’ai choisi de guérir par la force de la pensée, par la force de la croyance. Mais je respecte le fait que certains ne peuvent pas, n’y croient pas et n’ont même aucune idée de leur propre pouvoir de guérison.

Michka

29 décembre 2008

Le Nirvana, dans notre cerveau?

Classé dans : Nouvelles approches,Prendre soin de ses pensees — michkaelohim @ 20 h 46 min

Le Nirvana, dans notre cerveau? dans Nouvelles approches cerveau_humain    « Quand une neuro-anatomiste est victime d’un accident vasculaire cérébral, que fait-elle ? Elle étudie sa propre déchéance, observe la disparition progressive et inéluctable de ses fonctions cérébrales, s’abandonne dans un bain d’énergie sans frontières et plonge dans les profondeurs d’une expérience mystique euphorisante … avant de comprendre qu’il est temps d’appeler au secours ! »

En février 2008,le Docteur Jill Bolte Taylor a présenté son témoignage en Californie,  sous le titre « My stroke of insight » . Il s’agit de la présentation par cette femme médecin – qui a subi une attaque cérébrale- de son ressenti personnel sur la séparation des deux cerveaux: le droit et le gauche lors de son hémorragie cérébrale. Cette vidéo apporte un éclairage intéressant sur le fonctionnement du cerveau droit, trop souvent oublié dans nos modes de vie et nos cultures matérialistes et intellectuelles.

Je vous propose de visionner cette vidéo qui m’a parue très instructive tout autant qu’émouvante:
http://vimeo.com/2106951

Ainsi nous est donné le choix: voulons nous apprendre à utiliser autant nos deux cerveaux? Mais surtout n’est-il pas important de développer de plus en plus nos connexions entre les deux hémisphères cérébraux, par le corps calleux qui les relie?

27 décembre 2008

Nouvelle Lune en Capricorne

Classé dans : Astrologie,Messages de sagesse — michkaelohim @ 9 h 03 min

La nouvelle lune: début d’un cycle comme bien expliqué sur le site Akali-astro.com:

Une Lunaison complète va d’une Nouvelle Lune à une autre Nouvelle Lune et dure en moyenne 29 jours 12 heures et 44 minutes.
Le début du cycle est la conjonction Soleil-Lune, quand le Soleil et la Lune se trouvent sur le même degré du zodiaque.
Lire la suite…

Cette lunaison qui a lieu à 13 H 23,  heure française, est en signe de Terre et complètement dominée par la puissance de Saturne, planète appelée dans les temps anciens le Grand Maléfique car son énergie est pesante et oblige à se restreindre, se concentrer. On peut comprendre ainsi la morosité ambiante et l’énergie angoissante (Mars conjoint à Pluton  en Capricorne)  et stressante (Mercure conjoint Jupiter) qui prédomine dans le monde et dans nos vies personnelles si nous nous y confrontons au lieu d’en rester écartés. Nous avons tous pouvoirs de nous extraire de ces conflits intérieurs et d’utiliser le Capricorne pour nous retrancher d’eux, nous retirer, nous intérioriser, nous discipliner, méditer et grandir, devenir matures, devenir responsables, assumer nos vies personnelles. C’est même le meilleur que nous puissions faire.

Faute de cette prise de position positive et constructive, nous serons soumis aux influences  du côté sombre du Capricorne avec les six planètes qui l’occupent, en plus des lunes noires (points d’alchimie et de dépassement de soi) dans un secteur collectif (maisons 10 et 11).nouvellelune27120811h23hl.jpg.

Nous pouvons donc nous ressourcer à Saturne en Vierge, il est le « gardien du seuil », le Grand Sage qui donne le discernement à condition de rester centré et de conserver le sens de la discipline, celui de la méthode. Toute disparité, dispersion (induite notamment par Uranus en Poissons,  qui s’y oppose) sera sanctionnée par la perte de nos repères, le sentiment d’être perdu ou dans le brouillard.

Ce qui était solide se dissout, ce qui était sûr nous échappe, s’en va, s’enfuit…passe dans un plan plus subtil. Important donc de savoir se concentrer sur L’ESSENTIEL,  car il s’agit d’une mutation de l’humanité entière qui se passe sur plusieurs années mais a commencé. Jupiter entrant bientôt en Verseau nous amènera à choisir des options de vies hors des sentiers battus, à nous positionner dans une autonomie réelle par rapport à la société au lieu d’en profiter et/ou de piller les ressources collectives comme cela a été fait jusque là par certains: abus de biens sociaux, assistanat par les allocations, prestations sociales, etc.

Se débrouiller seul, assumer sa vie sans se sentir victime, comprendre que nous avons choisi et créé ce qui nous arrive, tant individuellement que collectivement. Voilà ce que propose la lunaison de ce samedi 27 décembre.

Le symbole Sabian lié à ce degré du Capricorne est particulièrement parlant je trouve, et décrit bien ce qui se passe en ce moment dans le monde:

« INSPIRÉ PAR LE DIVIN, UN PROPHÈTE VOILÉ DÉLIVRE SON MESSAGE. »Nouvelle Lune en Capricorne dans Astrologie 51DWBABKXTL._SL500_AA240_© « SYMBOLES SABIANS » de Dane Rudhyar

En substance: Ce symbole évoque la Force déifiée qui s’empare de sujets particulièrement sensibles ou pratiquants qui deviennent Ses porte-paroles: prophètes, voyants, oracles… A ce stade, l’avenir interagit avec le présent pour l’affranchir de l’énergie du passé. Au seuil de notre avenir immédiat, on est autorisé à avoir une vision, une révélation des éléments essentiels de l’étape suivante et encore inconnue de notre évolution.

 dans Messages de sagesse    Cela m’évoque par exemple, l’ouvrage de Eckart Tolle « Nouvelle Terre » présenté ainsi:

Eckhart Tolle jette dans ce livre un regard honnête sur l’état actuel de l’humanité. Il nous implore de constater et d’accepter que cet état, fondé sur une identification erronée à l’ego et au mental, frôle la folie dangereuse. Mais il y a aussi de bonnes nouvelles, sinon même une solution à cette situation potentiellement désastreuse. Aujourd’hui, plus qu’à tout autre moment de l’histoire, l’humanité doit saisir l’occasion qui lui est offerte de créer un monde plus sain et plus aimant.

18 décembre 2008

Message de la Source

Classé dans : Messages de sagesse,Nouvelles approches — michkaelohim @ 7 h 34 min

Je vous transmets ici un message  spirituel que j’ai reçu par mail et qui nous parle de persévérance et d’espoir…

TDA – ASSOCIATION TRAVAILLEURS DE L’AMOUR ©2008

www.lumieresdelaudela.com

  www.fleursdelanouvelleterre.com

 

Message de la Source – 13 décembre 2008 Extrait du manuscrit « Les clés » transmis à Cathy/Hinri
Vous tous, êtres humains incarnés en ce jour, passez par des montagnes russes. Bien qu’il s’agisse pour la majorité d’épreuves ou de difficultés générant l’éveil et l’élévation pour accomplir votre propre mission de trouver la plénitude, d’autres soubresauts personnels ne sont pas attribuables à ceci.

Vous vivez à une époque charnière de la vie de la terre et de tous ceux qui l’occupent et vous ressentez plus ou moins fortement cette fin de cycle.
Une concentration d’âmes apportent l’énergie de guérison et de transformation afin que les hommes survivent dans ce tourbillon, entraînant vers le bas ceux qui ont choisi de faire partie de l’ombre et vers le haut ceux qui désirent la Lumière. De ce fait, pour les uns il s’agit de poser leur choix clairement face à eux-mêmes, face à leur guide et aux forces de l’Univers et aux autres d’accepter de se débarrasser de ce qui ne peut entrer dans cette dimension où l’amour sera roi et la paix sera reine.

Si J’ai tellement insisté sur le travail du pardon, c’est parce que c’est très souvent des énergies de rancune qui vous retiennent entre deux mondes. C’est vraiment le point le plus important sur lequel vous devez travailler maintenant et y revenir régulièrement afin de ne pas entacher à nouveau les liens d’amour qui existent entre vous et vos frères et sœurs.
Il est clair que vous ne pouvez vivre dans le pouvoir et prétendre accéder à la Lumière.
Vous ne pouvez être égoïste et vous élever. Vous ne pouvez, d’une manière générale, pas faire de mal aux autres, en profiter, ne pas les respecter, ne pas aimer et monter dans cette dimension dont Je vous parle.

Il est temps de faire des choix, de poser vos conditions à vous-mêmes et de changer de vie si nécessaire, car ce tourbillon énergétique qui tire vers le bas ou vers le haut deviendra de plus en plus puissant et si vous restez dans l’ignorance, vous serez ballotés, secoués, vous perdrez pied et dépérirez.

Il est l’heure, Mes enfants, de choisir et d’accepter les transformations qui vous sont nécessaires pour revenir à l’énergie pure qui était la vôtre, qui était celle de chaque âme au moment de sa création.
Il ne faut plus avoir peur maintenant, mais simplement poser vos conditions aux forces de l’Univers qui vous répondront clairement en vous inspirant le chemin à suivre pour accéder à la Nouvelle Terre sans perdre vos acquis.
Soyez fermes avec vous-même comme vous l’êtes avec ceux qui vous respectent, vos guides et enseignants du Royaume de Dieu.

13 décembre 2008

Éclairage, Sri Aurobindo

Classé dans : Prendre soin de ses pensees — michkaelohim @ 8 h 34 min

« La possession est une forme d’attachement. Attachement à des choses parfois futiles mais aussi à un certain nombre de ce que j’appellerais des dogmes, des croyances ou des certitudes. Tout cela ne remplacera jamais l’expérience et le vécu. Ainsi donc, certains sont attachés, sans le savoir eux-mêmes, à certains aspects de leur propre personnalité. Au sein de l’humain souffrant au sein de ce Monde de division et d’illusion, se manifestent, je dirais, des comportements de survie de l’ego lui-même. Ainsi, parmi ces éléments de survie, se trouvent des attachements, quels qu’ils soient, sans exception et, bien sûr, les blessures et les peurs. Tant qu’il y a identification à vos blessures et à vos peurs, vous n’êtes pas Libres. N’étant pas Libre, vous ne pouvez Vibrer, en totalité, au niveau de l’Êtreté. La Vibration de l’Êtreté confère la capacité à Être et à expérimenter le Samadhi, la Joie Intérieure. C’est cela qu’il vous faut trouver, au plus vite, avant que la Lumière de la Vague Galactique ne touche Terre. Il serait beaucoup trop long d’énumérer la totalité des attachements, des peurs, des blessures, existant au sein de l’homme soumis à sa personnalité. Rappelez-vous que l’accès au Supra mental et l’accueil du Supra mental, au sein du Cœur, est Libération et Joie. Cette Joie est essentielle car c’est elle qui confirme, par son aspect Vibratoire et sa réalité au niveau de la Conscience, votre accès aux sphères de l’Éternité. »

© http://www.autresdimensions.com/

7 décembre 2008

De l’amour humain à l’amour universel

Classé dans : Messages de sagesse — michkaelohim @ 11 h 54 min

2coeursbattants.gif   L‘Amour, même l’amour amoureux, dans ma réalité est devenu infini et je le sais éternel.
On peut le ressentir ainsi quand on aime vraiment. Il n’y a alors aucune attente car il n’y a pas de séparation. Il n’y a rien ni personne à « posséder » car on est reliés par une énergie invisible et vibrante, au-delà de la présence, au-delà de la matière, au-delà de la parole… Et avec tous les êtres. Car c’est en nous-même que siège cette forme d’Amour.

Pour moi, après des années d’incompréhension dans l’enfance, mon esprit s’est posé des questions, les bonnes questions. Car il me semblait que cela ne devait pas être douloureux,  jamais, d’aimer et être aimée. J’ai compris que mon cœur était emprisonné dans ces souffrances passées et que je devais d’abord me transformer pour aimer vraiment la personne que j’avais choisie sur cette terre. Je l’aimais déjà mais mal, avec des attentes.
J’ai travaillé sur mon égoïsme et j’ai appris à trouver en moi les réponses à mes besoins sans être en demande auprès de mon amoureux. Afin d’apprendre la douceur et le partage humains.
C’était une étape.

Puis j’ai acquis la réelle hauteur d’amour qui permet l’acceptation totale de soi et de l’autre, dans le respect et la bienveillance. Dès que nous sommes en contact avec notre intérieur, notre corps de lumière, nous apprenons la joie de cette forme d’amour inconditionnel et universel qui s’étend à tout ce qui est. Dans notre vie quotidienne si nous ne restons pas attentifs à nos pensées, il peut devenir difficile d’être en permanence connecté à notre Soi Divin. Mais quand on a commencé à aimer ainsi, on ne peut plus revenir dans l’ancienne manière d’aimer, on ne le désire plus, cet « amour humain » qui faisait souffrir. Car on entre dans une dimension plus élevée de l’amour qui s’abreuve à la Source et ne s’épuise pas.

Il n’y a là que joie et paix profondes.

C’est ce que chacun de nous peut connaître et faire vivre en soi, pourvu qu’il se mette en quête et le désire vraiment.

6 décembre 2008

Élévation de vue

Classé dans : Nouvelles approches — michkaelohim @ 11 h 45 min

Mille mercis à Anne et Karen pour leurs messages qui me soutiennent dans mon émancipation et dont je cite ici un passage en surlignant ce qui correspond le mieux à ma propre conviction:

      « Nous nous sommes préparés en réalisant que nous n’avons plus jamais à « sauver » quiconque ou quoi que ce soit. Nous nous sommes préparés en réalisant que la vibration plus élevée que nous pensions connaître était en réalité une illusion reposant sur nos vieux esprits naïfs 3D.
En ce sens, nous sommes maintenant beaucoup plus « réels », car nous savons que la véritable spiritualité suppose autre chose que ce que nous avons pu croire. Nous nous sommes préparés en perdant beaucoup de notre vieil « ego », de nos sois responsables. Chouette !
Nous nous sommes préparés en sachant maintenant qu’un grand amour et les choses de nature spirituelle proviennent de ce qu’il y a de plus simple et du simple fait d’être présent.
Et nous nous sommes préparés en découvrant que quel que soit ce que nous pensons avoir besoin de créer, cela change continuellement en même temps que nous changeons nous-mêmes, même avant que cela se manifeste, et qu’il en résulte par conséquent un « nous » beaucoup plus hautement évolué et une création elle aussi beaucoup plus hautement évoluée. »

      Extrait du blog d’Anne Duquesne dont je vous invite à prendre connaissance ici, en traduction des écrits de Karen Bishop, véritable visionnaire Américaine dont le site ouvre vraiment nos esprits à une autre réalité.

3 décembre 2008

Reconquérir son ADN – exemple pratique

Classé dans : Processus d'auto guerison — michkaelohim @ 19 h 59 min


 

Reconquérir son ADN - exemple pratique dans Processus d'auto guerison 51WS9HDUWdL._SS500_

« NOUS POUVONS CHANGER L’HISTOIRE INSCRITE DANS NOS GÈNES »: Ainsi commence la préface du livre de Margaret Ruby: « Reconquérir son ADN »

Dans cet ouvrage, Margaret Ruby nous propose de guérir nos schémas ancestraux, ces comportements hérités des générations qui nous ont précédé et qui perturbent notre accession à l’autonomie de pensée et à la liberté d’être heureux. Je viens ici relater un peu de ma propre expérimentation afin de vous expliquer pourquoi je suis convaincue de l’efficacité de cette approche. L’an dernier, j’ai déjà fait ici la présentation de ce livre

Je vous ai aussi déjà entretenu de ma précédente expérience décrite en octobre 2007.

Je me propose aujourd’hui de vous en livrer une autre facette, en utilisant toujours le même protocole mais en l’appliquant à une autre situation de vie:

Pour cette fois-ci: Voici la situation personnelle de BLOCAGE que j’ai choisie de traiter: Récemment, mon sentiment de solitude est devenu très envahissant, tant au niveau familial, amical, amoureux que professionnel, avec la certitude de ne pas être aimée et des ressentis d’abandon, de séparation, de deuil, d’oubli, d’isolement; impuissance à me re-connecter à mon être intérieur, à ma confiance habituelle, à mes références internes et mes valeurs de sécurité.

2/ Les 5 étapes du processus:

-1- Découvrir son histoire personnelle, les schémas récurrents qui y sont liés et les organes qui souffrent dans le corps, avec les émotions qui sont rattachées à ces perturbations énergétiques.

Rappel: La méthode consiste en chercher en soi des séries de chiffres qui nous viennent spontanément et sont ensuite reliés à des explications et ensuite à partir des renseignements obtenus, travailler en conscience sur le processus de régénération.

Chiffres choisis intuitivement : A5 -B3 – C2 – D7

Ce qui renvoie aux conclusions suivantes:

A -Le thème de ce sentiment de solitude dans mon histoire est surtout lié à la trahison* [5]
*En effet, ce sentiment de solitude me pousse à me renfermer plus encore, par la peur d’être trahie, que ma confiance placée dans les relations ne soit pas honorée et que les autres m’oublient ou me trompent.

B- Le schème d’interférence énergétique qui s’est établi dans mon archétype des 5 éléments est [3] le Pionnier, élément bois*, créant une perte de la capacité d’avancer.
*Dans cet archétype, il est réellement question de valeurs où je me reconnais: besoin motivant d’action et d’épanouissement, créer le mouvement et l’excitation, aptitude à contrôler mes émotions en exprimant mes sentiments profonds, visionnaire avec grand potentiel créatif, etc… Avec ce que cela comporte en expression déséquilibrée de l’archétype: colère prolongée, exagération et surmenage, entêtement; c’est vrai que je restais butée littéralement!.

C- L’organe affecté est la vésicule biliaire [2] comme lors de la première expérience de régénération en 2007. *Il est à noter les symptômes physiques associés dont j’ai souffert sans pouvoir les neutraliser à long terme: retour des migraines, douleurs des jambes raideur de la colonne vertébrale, troubles digestifs importants, raideur articulaire et musculaire sont venus avec!

D- Le schéma perturbateur agit sur mon chakra [7] c’est le chakra coronal et son archétype nuisible est: le séparatiste (qui voit toutes les choses séparées les unes des autres, ce qui crée la perte de la connexion à la source divine). Ce chakra du sommet du crâne fonctionne plutôt bien chez moi en dehors des résurgences de ces « crises », il me confère l’âme du Philosophe qui permet d’intégrer la spiritualité dans la vie matérielle et de rester éternellement en contact avec le beau, le bon et le juste, en toute conscience. Je me sens le plus souvent en joie, en paix et dans un état de grande sérénité. Et j’ai confiance en la vie.

Cependant ces schémas perturbateurs doivent être repérés car ils m’empêchent de vivre la vie que je désire.

-2- Découvrir par quelle partie de la lignée ce gêne a été transmis et depuis combien de générations et comprendre quel est ce schéma ancestral, comment un programme s’est ancré en chaque membre de ma famille et quelle stratégie de survie s’est développée.

Chiffres choisis intuitivement: A1- B4- A1- B6- C1- D11

Ce qui donne l’interprétation suivante: ma faiblesse génétique est survenue par le lignage [1] de la mère de ma mère, à une époque remontant à [4] 27 à 34 générations. et la source de ce schéma ancestral, transmis de génération en génération, est [1] L’ÉCHEC. Pour survivre, mes ancêtres ont adopté une stratégie qui me fut transmise:[6] “pour survivre, je dois lutter pour être reconnu(e) à ma juste valeur” et cela a créé un programme qui me fut également transmis, qui est [1]la perte de l’assurance. Le schème ancestral a établi en moi le sentiment [11] que je suis indigne.

Ceci est bien sûr un schéma que nous connaissons tous plus ou moins mais mon expérience de vie me l’a infligé de plein fouet. Et j’en ai dit et pensé des « De toutes façons, à quoi bon? Je ne le mérite pas, je ne saurai pas faire, je n’ai jamais pu y arriver »

 

-3- Comprendre comment ces schémas se sont manifestés dans notre vie en choisissant une année de notre vie à partir de notre année de naissance et en repérant en elle les signes de la perturbation.

A ce stade, pas de chiffres choisis intuitivement mais des questions posées par l’auteur AMENANT DIRECTEMENT à mettre en lien l’année choisie avec les schémas perturbateurs découverts précédemment lors des deux premières étapes du processus.

Je dirais volontiers 1952, l’année où je suis née car déjà j’ai reproduit inconsciemment beaucoup de ces choses écrites ci dessus, ce qui s’est manifesté concrètement par l’attitude de ma mère: ne pas révéler sa grossesse et ne pas dire  ensuite qu’elle avait eu un enfant, elle a caché jusqu’à mon existence même pendant des années. (Je vous rappelle que c’est un problème qui vient de la lignée maternelle de ma mère, ce qui explique son attitude).  Elle m’a donc secrètement placée dans une famille à la sortie de maternité. Il s’est sans doute produit alors en moi (on le sait et on le reconnaît désormais) dans mon esprit de nouveau-né l’installation d’un sentiment de profonde séparation et d’être malvenue dans ce monde, indigne d’être là, puisque personne ne me désirait. Lorsque j’ai grandi, j’ai compris que j’étais une enfant « illégitime » dont la naissance avait été violemment rejetée par ma mère. Cet événement a affecté profondément toutes mes relations où je me sentais en effet impure,  indigne, moins que rien, « l’accident de vieillesse »,  » l’enfant de la trahison «   et de l’adultère car mon père était un homme marié.

J’ai décidé, lorsque je fus en âge de le faire, de construire une « vraie famille » avec un père et une mère pour donner une place à mes enfants. Et rien n’aurait pu me faire changer d’avis tant cette priorité était importante. Ce qui bien sûr a engendré en moi des schémas de sur-engagement jusqu’au-boutiste où je m’enferre malgré l’échec, que je veux pas admettre, je poursuis jusqu’à l’épuisement. C’est le versant négatif de l’archétype du pionnier, avec ensuite ce sentiment bien naturel d’être seule et oubliée… Puisque je m’oublie moi-même!.

-4- Neutraliser ces manifestations en se servant de l’amour: pardonner à ceux qui nous ont blessé en leur reconnaissant le mérite de nous avoir donné matière à nous perfectionner, nous pardonner à nous-même et voir les choses d’une nouvelle façon.

De nouveau, choisir deux chiffres afin de déterminer quel don nous a été offert par cette situation de l’interférence énergétique ou quelle leçon nous a été enseignée ainsi. Puis de trouver quel nouveau point de vue en résulte.

Pour moi: A8- B13

En fonction de ces chiffres, la réponse pour moi fut que la personne qui a toute ma vie contribué à maintenir cette interférence fut ma mère, bien au-delà de sa propre existence, comme un poids en moi, une impression indélébile…et une fois que j’ai reconnu le rôle enseignant de ces schémas perturbateurs, j’ai fait des avancées vers le pardon. C’est un travail de longue date mais qui a des profondeurs de plus en plus insondables.

Et les chiffres choisis intuitivement [8] et [13] révèlent que la situation m’a appris à m’aimer (sans doute faute d’être aimée par les autres) et du coup à prendre soin de moi par mes propres moyens. A terme, la leçon enseignée par cette expérience est « J’ai le droit d’échouer et de recommencer ».

Les étapes de la neutralisation sont: méditer, se détendre pour se concentrer sur son cœur, reconnaître et remercier du don que ces situations et les personnes incriminées ont amené à instiller en moi et du changement de point de vue qui en résulte; le pardon et la libération par le cœur, y compris le pardon à soi-même.

 

-5- Créer sa nouvelle réalité, déterminer de nouveaux objectifs en établissant ses intentions et en visualisant le futur tel que nous le désirons.

Ensuite seulement on peut créer une nouvelle réalité en se servant de notre imagination et de notre pouvoir d’intention. Se poser la question: « qu’est-ce que je veux obtenir désormais dans ma vie? »

Il s’agit d’établir mon intention et de la ressentir. Je ne m’étendrai pas sur cette partie car lorsqu’on est déjà dans une démarche ferme de « grand nettoyage » de nos croyances, cette régénération de l’ADN va très vite. Alors mes intentions sont connues de moi et dès ce matin elles se sont manifestées. Ce que je désire maintenant le plus dans ma vie c’est un couple. Peu importe désormais qu’il ne soit pas dans les normes que je n’étais imposée dans la lutte et l’engagement passés, en fonction de ces expériences basées sur les schémas ancestraux de ma lignée maternelle.

On fait référence ici à l’élément qu’on avait choisi au début du processus (1 B) : pour moi, il s’agissait du 3 et donc de l’élément BOIS. Car c’est l’élément avec lequel je vais désormais travailler.

LE BOIS a pour archétype le pionnier; il découvre de nouveaux territoires et ne craint pas de faire de nouvelles expériences ou de prendre des risques dans sa croissance. Il explore le soi intérieur. Inclut l’inventeur et l’entrepreneur. Il a un fort potentiel de vision et de créativité et a besoin de partager la beauté, son enthousiasme et son sens de l’aventure. C’est vraiment moi, tout ça!!

De nouveau il convient de choisir un chiffre entre 1 et 6 afin de trouver le « sentiment de notre intention ». J’ai choisi le [3]: « j’ai un grand potentiel visionnaire » ce qui est parfaitement juste et me donne une clé sur laquelle je peux m’appuyer. Je sais par ma vision justement ce que va être ma relation de couple avec l’homme que j’aime. Et elle devient déjà ce à quoi j’ai toujours aspiré avant que de m’enfermer dans des structures familiales traditionnelles où je m’empêchais de vivre librement et d’aller de l’avant. Je connais déjà une grande partie de cette réalisation de vie de couple qui va se révéler de plus en plus affinée au fur et à mesure que je m’allègerais de mes croyances et que mon ADN sera modifié. Je pourrai me laisser guider par mes visions claires et affirmées. C’est aussi sur cette focalisation que j’avais travaillé l’an dernier: me sentir unie à mon amoureux dans un couple où je suis “pionnière” en ayant déjà la vision d’une femme épanouie et autonome. Cela se concrétise au fur et à mesure que j’avance. Depuis l’an dernier, je reconnais davantage en moi ce « couple » hors norme et je l’accepte en dépit des difficultés qui surgissent.

Mais au delà ou au travers de cette histoire d’amour, c’est moi qui grandis…

 

Voilà j’en ai fini de mon exposé.

Merci de m’avoir lue jusqu’au bout et si cela vous a intéressé(e) je suis ravie d’avoir pu vous partager ma joie d’avoir encore avancé grâce à la méthode de Margaret Ruby: « Reconquérir son ADN », livre paru en mars 2007 chez Ariane.

Vous pouvez vous le procurer sur le net et je vous suggère de favoriser la dynamique de l’échange en cliquant sur le lien suivant: AMAZON. fr

 

Je vous souhaite de belles transmutations de votre ADN.

Avec toute ma tendresse,

Michka

 

The Limace Psychopathe Blog |
Buzancy's Life |
Les Ardennes par samouraï 08 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | n°1 mondial de la vente dir...
| Ma page perso
| Dapefle